Publié le

Lindaboie… Le Carton (ou la fleur) de la semaine

Charlemagne a-t-il eu un Bâtard ?
Corton n’en sait.

Deux grand blancs de maisons murisaltiennes pour vous aider répondre à cette question, dût-elle vous interpeller:

Domaine Pierre Morey Bâtard-Montrachet Grand Cru 2003
Henri Boillot Corton-Charlemagne Grand Cru 2006
Carton du 4 Septembre 2017 Bâtard et Corton Charlemagne.jpg

Prime à l’amateur:
Trois cent quarante cinq au lieu de trois cent soixante quinze euros


Domaine Pierre Morey Bâtard-Montrachet Grand Cru 2003
“L’ancien régisseur du domaine Leflaive travaille minutieusement ses vignes selon les règles de l’agriculture biodynamique et les vins bénéficient de ses talents de vinificateur.” Revue du Vin de france. Sinon, 2003 est un millésime de fou. Ce vin est donc hors-normes.

Henri Boillot Corton-Charlemagnegrand Cru 2006
Avec le Montrachet et confrères (Bâtard, Chevaliers, etc…), le Corton-Charlemagne est considéré comme l’un des plus grands vins blancs secs au monde. Tout simplement. Et, pour les amateurs d’histoire, sachez que c’est aussi l’un des seuls vins au monde à porter le nom de deux empereurs puisque Corton vient de Curtis d’Othon, un empereur d’outre-Rhin et Charlemagne, Carolus Magnus qui aurait été propriétaire du vignoble au VIIIe siècle. Cette infromation pourrait vous aider à trouver la réponse à la question. Sinon, concernant la maison Boillot : la maturité optimale des grains est recherchée, l’utilisation d’insecticides et de pesticides est exclue et les rendements sont très limités afin d’obtenir la plus belle expression des terroirs.


Tous les vins de Lindaboie ici