Jean-Philippe et Jean-Guillaume Bret

Nouvel Eldorado du chardonnay, renouveau du Mâconnais, effervescence en Bourgogne Sud… Le vignoble du Mâconnais fait l’objet depuis quelques années de nombreux éloges et permet de hisser le Sud de la Bourgogne au rang des meilleures régions viticoles françaises.

Les frères Jean-Philippe et Jean-Guillaume Bret, du Domaine La Soufrandière, pourraient à eux-seuls illustrer cette renaissance tant leurs vins sont prisés. Les sommeliers se les arrachent et les guides les honorent. Dès 2014, ils sont reconnus « Stars du Mâconnais » par le guide Bettane & Desseauve. Une réussite exemplaire, obtenue en moins de 15 ans pour nos deux frères, véritables surdoués de la vigne et de la vinification.

C’est seulement en 2000 que les frères Bret reprennent le domaine familial de Vinzellles qui date de 1947. Jusqu’en 1998, les raisins étaient vendus à la cave coopérative. Dès l’arrivée de Jean-Philippe et Jean-Guillaume au domaine, la décision est prise de vinifier, d’élever et de mettre en bouteille au Domaine la totalité de la récolte.

Conscients de la qualité des terroirs qu’ils exploitent et du rare patrimoine de vignes dont ils héritent (l’âge moyen des vignes du domaine est de 50 ans, certaines ayant même dépassé le siècle!), les jeunes vignerons optent très vite pour une culture biologique puis biodynamique. La production de La Soufrandière est labellisée Demeter en 2006.

Le respect des terroirs et la précision sans cesse ajustée de la vinification et de l’élevage produisent rapidement des résultats impressionnants. Les vins blancs, exclusivement issus de chardonay, ont été immédiatement reconnus pour leur grande gourmandise et leur bel équilibre. Aujourd’hui, les frères Bret produisent les vins de référence des appellations Mâcon-Vinzelles et Pouilly-Vinzelles.

Les amateurs ne s’y sont pas trompés, qui leur font un triomphe à chaque nouveau millésime. Difficile dès lors de se procurer leurs vins, surtout lorsqu’ils sont issus des parcelles historiques Les Longeays et Les Quarts que Robert Parker a décrit récemment comme le vin «apothéose de la région».

Voici les 2 résultats