La Mondotte Saint-Emilion 2004

170,00 TTC

Un écrin de velours

Plus que 1 en stock

Points Fidélité : 170 A chacune de vos commandes, Lindaboie crédite votre compte d'un nombre de points correspondant au montant de vos achats. A tout moment, lors d’une prochaine commande, vous pourrez transformer ce crédit en Bon d’achat fidélité et bénéficier ainsi d’une réduction jusqu'à 5% à partir de 100 € d'achat sur votre commande. Vos bons d’achat fidélité ont une durée de validité de 6 mois.

L'avis de Linda

Dans la famille von Neipperg, la viticulture en Allemagne est une tradition de près de huit siècles.  En 1971,  le Comte Joseph-Hubert von Neipperg se rend acquéreur de quatre domaines dans le saint-émilionnais : Canon La Gaffelière, La Mondotte, Clos de l’Oratoire et Château Peyreau. En 1983, l’un de ses huit enfants, Stephan von Neipperg, 26 ans, fraîchement marié et maîtrisant parfaitement la gestion  et l’agronomie s’installe à canon la Gaffelière. A ce moment-là, La Mondotte est traité comme un second vin. En 1994, l’équilibre productif de Canon La Gaffelière et du Clos de l’Oratoire permet de se recentrer sur le terroir exceptionnel de La Mondotte.
En 1996, La Mondotte sort de l’ombre de Château Canon La Gaffelière et de Clos de l’Oratoire. Salué par une presse unanime, ce millésime a rencontré les consommateurs cette année-là. Cette renommée mondiale en un temps record a confirmé la justesse du pari de Stephan von Neipperg. La philosophie appliquée aux premiers châteaux a été mise en œuvre sur ce véritable écrin qu’est La Mondotte (qui perd le titre de  « Château » au passage). La petite taille a constitué un champ d’expérimentation idéal au travail de recherche de l’époque. En effet, les petits volumes permettent de tester rapidement et à moindre coût une nouvelle philosophie. La mise en valeur de ce petit terroir, remarquablement situé, a dévoilé un énorme potentiel.
Stephan von Neipperg « La Mondotte, c’est la puissance et une remarquable capacité de vieillissement. Un vin extrêmement concentré, structuré, long en bouche, avec des couleurs très appuyées et cette possibilité de vieillir dans le temps en harmonie. Ce vin est profondément marqué par son sol. »
On dit de 2004 que c’est un millésime très bordelais. Et c’est une bonne chose, car ce type de millésime donne des vins à l’équilibre quasi- parfait : pas de sur- ni de sous-maturité, juste une très belle maturité qui rappelle que  l’on est dans un climat océanique avec le dynamisme vivifiant de la proximité de l’Atlantique et la chaleur enveloppante  d’une latitude déjà sudiste.

 

NOTES SUR LE 2004:
Robert Parker : 92-94/100  « This concentrated, powerful 2004 is more muscular and virile than most La Mondottes. Its opaque purple color is accompanied by a tight but promising nose of damp earth, blue and black fruits, flowers, licorice, and toasty new oak. Medium to full-bodied, with high tannin, it is an exceptionally fragrant, pure effort from Stephan von Neipperg that should age well for two decades.”
Wine Spectator : 93/100
La Revue du Vin de France : 17/20
Bettane & Desseauve : 16,5/20