Publié le

Lindaboie… Les Gentillières du Languedoc de Laure Gasparotto du Larzac

Les Gentillières Les Vins de Laure Languedoc 2014
Un vin infusé

Les Gentillères Languedoc Olivier Toussaint Laure Gasparotto pour Lindaboie.jpg

2014  L’appellation: L’AOC Terrasses du Larzac est enfin créée. Depuis le temps qu’on l’attendait.

2014 Le millésime: Le premier pour Gasparotto, critique de vin,  qui vient d’acheter 5 hectares de vignes avec des amis (dont feu Jean-Pierre Coffe, mais sans réel lien de cause à effet), en plein coeur du Larzac.

2014 Les vignes:  Donc les vignes des Gentillières sont situées en pleines terrasses du Larzac. Elles se répartissent sur sept parcelles distinctes, chacune ancrée sur un sol argilo-calcaire, plus ou moins caillouteux. Trois cépages à proportion égale : syrah, grenache et carignan qui est la plus ancienne vigne, plantée en 1965, tandis que les autres parcelles affichent honorablement une trentaine d’années d’âge en moyenne.

2014 Et le bio alors ?: Les vignes des Gentillières sont en conversion biologique : la mention bio sera indiquée sur l’étiquette à partir du millésime 2018, comme la législation l’exige.

2014  Le savoir-faire: Vendanges manuelles, raisins  séparés par parcelle, entièrement égrappés, vinifiés en cuves inox thermo-régulées, avec levures indigènes. Macérations, puis  remontages. Puis, élevage en cuves inox  d’un côté et de l’autre en demi-muids. Bref, dans les règles de l’art de là-bas. Dans la vigne le reste de l’année,  c’est Carole Banes qui chaque jour travaille à la main. Aidée de Laure une semaine sur deux. La taille se fait de début janvier à fin mars pour laisser la vigne se reposer quelques mois après les vendanges. Tout ok.

Les Gentillières – Languedoc 2014 : Comment ça ? Le vin n’est pas en Terrasses du Larzac ? Nan !  Car une petite partie de la syrah qui est assemblée avec les carignan et grenache pousse sur des terres plus argileuses/limoneuses et moins calcaires, classées en languedoc. Donc toute la cuvée passe en Languedoc.  Mais c’est bien ainsi. Le vins a trois ans. C’est bien aussi. Le temps de développer son fruit intelligent, épicé. Avec une jolie bouche délicate, presque désuette.  Très agréable.

2014, Laure Gasparotto, d’avant et depuis : écrit sur le vin depuis une vingtaine d’années. Parmi ses ouvrages : Le Guide du savoir-boire (J’ai Lu), Boire sans grossir(Flammarion) (j’ai essayé , ça n’a pas marché…), L’Atlas des Vins (Editions de Monza), Les Vins de Laure avec Jean-Marie Périer … plus ici. Elle collabore au M, le Magazine du Mondechaque week-end. Vous pouvez la lire avec un verre de Vin de Laure à la main. Totale fusion.

2014 La presse, ce qu’elle en dit : La presse dit « croquant et énergétique » (Les Echos) « ciselé et délicat » (Cuisine et Vin de France »). Que du bien.  Un conseil par contre, si vous trainez sur la toile, curieux d’en savoir plus sur le vin et sa vigneronne, surtout épargnez-vous la lecture de Libération, trop plein de  : « Elle n’a rien de «tradi» dans ses convictions sociétales. Mais, elle va au bout de l’extraction de ses racines du ciel, elle qui espère avoir trouvé ses racines terrestres en seigneur de ses vignes. ». Vous ne méritez pas cela, Laure non plus, moi non plus, personne d’ailleurs. En revanche, ne vous épargnez pas son vin ! Un joli régal. Délicieusement infusé.  Vive le Larzac !

 

Treize euros et vingt cents

 Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Le Carton (ou la fleur) de la semaine

4 x 3 ou 3 x 4 soit 12 bouteilles dans le carton

Carton de 12 Crozes-Hermitage de Rousset Languedoc des Gentillières et Bordeaux Supérieur de Roc.jpg

 140 € le carton au lieu de cent cinquante trois euros et soixante cents. 

Une totale découverte pour le blanc (un crozes-hermitage blanc ??), une expérience suave avec le languedoc, et un délicieux combat contre (ou avec?) certaines idées reçues avec le Bordeaux Supérieur.

4 bouteilles Domaine Rousset Crozes-Hermitage Blanc 2015

4 bouteilles Les Gentillères Languedoc 2014 

4 bouteilles Roc de Jean Lys Bordeaux Supérieur 2015

Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Les dernières gouttes de Chiroubles 2015. Sniff…

L’année dernière j’annonçais, je prévenais, je mettais en garde déjà : “Attention ce sont les dernières bouteilles de Chiroubles 2015“. Et puis, miraculeusement, il en restait encore 300 chez Dom Laurent, un importateur sans doute, et sûrement sans goût,  qui ne les avait pas prises. Et hop, c’était reparti  pour un tour surLindaboie. Mais là, mes amis, c’est sûr. Ce sont les toutes dernières 2015. “Après, il y aura 2016, me direz-vous. – Bien sûr vous répondrai-je, et ce sera bon, ajouterai-je. –But, ces 2015, c’était  fucking good quand-même ! And 13 € the bottle, it was a fucking good price me répondront certains (oui, j’ai quelques clients anglo-saxons, au vocabulaire limité certes, mais de vrais amateurs. ) “

Dominique Laurent Chiroubles 2015 13 € la bouteille. 


Dominique Laurent Chiroubles Lindaboie.jpg


Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Les Pénitents d’Alphonse Mellot IGP Cotes de la Charité Rouge 2014 MAGNUM

Super magnum à boire lors d’une grande tablée.  Superbe idée de cadeau. Tout  y est  beau, tout y est bon, pour seulement 43 euros le magnum. Ah,  j’oubliais,vignoble historique et tout en biodynamie.  Pinot noir pas sombre pour un sous, tout joyeux et délicat à la fois.  Fait par l’un des vignerons (Alphonse Mellot) le plus côté de la Loire.  Très bon compagnon de table. Et pour mémoire… le magnum est le contenant de l’honnête homme.

Les Pénitents  IGP Côtes de la Charité rouge 2014 MAGNUM


Les Pénitents Alphonse Mellot Pinot Noir Charitois pour Lindaboie.jpg


Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… La Noue 2015… Il en reste encore de ce grand sancerre rouge. Ouf !

Domaine Claude Riffault La Noue 2015 Sancerre Rouge 22 € la bouteille

claude-riffault-la-noue-sancerre-rouge-2015 pour Lindaboie.jpg


Ah, le terroir…demandez aux Bourguignons. Ce sont les champions du monde en la matière ! Et que je te balance de la combe, du vent du nord, du sud, du sud-ouest, du sud-est, de celui qui a enlevé la pourriture sur les raisins (on l’aime beaucoup celui-là…), des cailloux anguleux qui donnent des tannins anguleux, des pierres rondes qui donnent des tannins ronds (finalement, c’est facile le vin) ,du coteaux,  de la pente,  de l’exposition, de la roche mère en surface, des racines en profondeur, du ” Tu la sens là, l’exposition solaire ? ” et du “Et le vent frais de la combe, tu la sens ??” ” sans compter l’argument ultime ” Tu l’a vue mon inscription au patrimoine de l’Unesco ??”… En 20 mn, ils vous fagotent le cerveau et vous voilà terroirisé, con, sentant, pret a boire toutes les tartufferies  dont il faut avouer qu’ils ne sont pas avares.  Mais la bonne nouvelle dans tout cela c’est qu’ avec au moins 60 % de vins décevants voire 80 % si vous pensez aux énormes attentes liées au brouzouf à déployer pour certaines bouteilles bourguignonnes, il y a une marge de progression possible ! Et ça, c’est encourageant. Lindaboie tente, souvent avec succès,  de vous trouver quelques excellentes bouteilles dans les 20 % restants. Pas facile, mais on y arrive…Mais pas facile quand même !

Alors imaginez le soulagement quand Lindaboie tombe, aux détours d’une dégustation, sur le Domaine Claude Riffault,  ses sancerres en général et  sur La Noue 2015 en particulier. Un pinot noir qui vous scotche sur place. “Ah ben mince, c’est quoi ça ?? C’est incroyable !!” Lire la suite en cliquant ici


Et jusqu’à ce soir, le carton de la semaine, Clos de Vougeot et Chassagne-Montrachet La Romanée….Du Bourgogne quoi ! Cher et bon

Le carton_lindaboie de la semaine.jpg

Trois cent vingt-deux euros au lieu de trois cent quatre-vingt quatre euros

Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Le Carton (ou la fleur) de la semaine

2008/2018…La décade!
Parfait pour commencer à ouvrir les Grands Bourgognes. Presque cadeau !  

Trois cent  vingt-deux euros au lieu de trois cent quatre vingt quatre euros !  

Beau tandem en 2008 

Le Clos de Vougeot Grand Cru  du  Domaine  Denis Mortet et la Romanée en Chassagne-Montrachet 1er Cru du Château de la Maltroye 

Il y a 10 ans, nous étions en 2008. Je ne sais pas pour vous, mais pour les vignes, 2008, il faut l’admettre, n’est pas 2005, 2010, 2015 et pour cause, le millésime 2008 est farouchement 2008. Tout a commencé bof mais finalement pas si bof que cela car au printemps, une bonne dose de millerandage* (mauvaise fécondation, et oui, ça arrive même à la vigne) s’est produite. Certains vignerons l’aiment bien car cela favorise un bon rapport jus/peau. Je m’explique, les raisins millerandés sont plus petits, donc, plus de peau pour moins de pulpe (futur jus). Et quand on sait que c’est dans la peau que se trouvent plein de bonnes choses (polyphénols, tanins, arômes, antioxydants… tous les ingrédients du French Paradox*), on se dit qu’il y en aura encore plus dans le vin alors on aime bien. Certains avancent même que la petite taille de la baie favorise la tenue du vin au vieillissement et, par corrélation, j’ajouterais la nôtre aussi ! Mais reprenons, nous sommes en juin 2008, du millerandage, donc vin de garde en perspective. Je ne sais pas pour vous, mais finalement pour le raisin, tout est ok jusque l’été…  Météo France nous le raconte : « La France a connu un été plutôt mitigé…caractérisé par un temps changeant. Il n’y a pas eu de période anticyclonique établie durablement … Les circulations atmosphériques de secteur sud-ouest ont été les plus fréquentes, souvent accompagnées d’un temps pluvieux ou orageux. » . Comprendre : l’été fut bien pourri.  Et là, qu’est ce qui fait la différence dans le vignoble ? C’est le vigneron ! 2008 est donc un de ces fameux millésimes de vigneron. Par exemple, chez Mortet (tiens-donc, justement, ça tombe bien car Lindaboie vous propose son exceptionnel Clos Vougeot)… Donc, chez Mortet, qu’est-ce qu’on fait  dans ce cas-là? Eh bien, déjà, on sait que les racines sont bien profondes et à l’abri de l’eau en surface grâce à un long travail d’amélioration des sols entamé par Denis, le père (exit les désherbants, engrais chimiques. Tous les amendements sont organiques depuis 1996). Merci papa.  Arnaud, le fils, prolonge alors ce travail  (labours à cheval, culture bio). Mais cela ne suffit pas encore et Arnaud, cette année-là et dès le printemps, met la vigne en condition pour résister au « temps mitigé ». Il fait en sorte qu’aucun raisin  ni aucune feuille ne se touchent (un jardinier japonais ne ferait pas mieux). Une équipe de 15 personnes passe et repasse dans la vigne  en permanence ! La raison : éviter que les fameux oidium, mildiou ou autre saloperie favorisée par un temps humide ne se propage sur les raisins. Ensuite, il n’y a plus qu’à espérer que le miracle se produise. Et il se produit ! Il s’appelle le Vent du Nord. Et là, Avec le vent du nord qui vient s’écarteler, Avec le vent du nord écoutez le sécher, Ce beau raisin qui est le  (futur) tien. L’espoir renaît, on goûte la peau, on suce le pépin, on s’excite, on se réjouit on admire les beaux couchers de soleil, sans nuage. Mais il ne faut trop s’exciter quand même et se retenir, avoir les nerfs solides et ne pas se précipiter pour profiter la belle lumière de fin septembre qui se charge de finir la maturité du raisin  et d’optimiser la  concentration des baies et la maturité physiologique. Alors, vers le 26/30 septembre, il n’y plus qu’à le cueillir ce beau raisin, juteux et offert. Et oui, tout se mérite. Et à la Romanée ? A Chassagne-Montrachet ?  En Côte de Beaune ?  A 42 km de Clos Vougeot ? Que se passe-t-il donc ? Et bien le vent du Nord y a été aussi miraculeux qu’en Côte de Nuits. Le temps frais sec et ensoleillé a eu des effets mélioratifs (et oui, cela se dit… mais on peut dire aussi que c’était tip-top pour le chardonnay ! ). Résultat : haut niveau de sucre et d’acidité (oui, c’est peu laborantin comme description mais on peut dire aussi, que le jus était tip-top !).

Voilà donc ici, deux très beaux spécimen de 2008 à portée de main. Je pourrais vous compter la formidable richesse historique des terres du Clos de Vougeot et de la Romanée, mais on ne peut pas tout faire et à chaque jour suffit sa peine. En vous souhaitant une bonne journée. Cordialement, Lindaboie

* Glossaire imminent sur www.levolatile.com

Publié le

Lindaboie… Le Carton (ou la fleur) de la semaine.

Deux très jolies cuvées de la maison Perrier-Jouët

La Cuvée Joséphine 1989
La Cuvée Belle Epoque 2002

Perrier-Jouët et Grace Kelly.jpg

Trois cent vingt-cinq au lieu de trois cent quarante-sept euros les deux


Et d’autres  bulles encore…

Champagne ! pour Lindaboie.jpg


Château de Lavernette Granit Brut Nature, 16,00 TTC
Déjà un Best-Seller sur Lindaboie. Superbe bulle. Fine, dynamique et biodynamique.

Champagne AR Lenoble Cuvée Brut Intense, 28,50 TTC
B & D : “Ce grand champagne fin et énergique mérite son nom”

Champagne Drappier Brut Nature Pinot Noir Zéro Dosage, 32,00 TTC
“Un fruit croquant et mûr à la fois. La bouche est droite, pure” Biodynamique.

Champagne de Souza Brut Tradition Bulle Biodynamique, 32,90 TTC
B & D: 4 étoiles : “parfaitement au sommet de la hiérarchie de la Côte des Blancs!” Biodynamique.

Champagne Drappier Millésime d’Exception 2013, 42,00 TTC
“L’idée est de mettre sous verre une saison. Au delà du vin, il ya dans cette cuvée le climat d’une année remarquable, exceptionnelle” Biodynamique.

Champagne Moncuit Grand Cru “Nicole Moncuit “Vieilles Vignes 2004, 56,00 TTC
13 ans, déjà ! Que  le temps passe vite ! Sans parler des vignes qui ont 90 ans! Des raisins incroyables pour un jus hors-norme.

Champagne Philipponnat Clos des Goisses 2000, 130,80 TTC

Et sinon, tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie…et bulles for ever

Champagne etc… !!!

Champagne ! pour Lindaboie.jpg


Château de Lavernette Granit Brut Nature, 16,00 TTC
Déjà un Best-Seller sur Lindaboie. Superbe bulle. Fine, dynamique et biodynamique.

Champagne AR Lenoble Cuvée Brut Intense, 28,50 TTC
B & D : “Ce grand champagne fin et énergique mérite son nom”

Champagne Drappier Brut Nature Pinot Noir Zéro Dosage, 32,00 TTC
“Un fruit croquant et mûr à la fois. La bouche est droite, pure” Biodynamique.

Champagne de Souza Brut Tradition Bulle Biodynamique, 32,90 TTC
B & D: 4 étoiles : “parfaitement au sommet de la hiérarchie de la Côte des Blancs!” Biodynamique.

Champagne Drappier Millésime d’Exception 2013, 42,00 TTC
“L’idée est de mettre sous verre une saison. Au delà du vin, il ya dans cette cuvée le climat d’une année remarquable, exceptionnelle” Biodynamique.

Champagne Moncuit Grand Cru “Nicole Moncuit “Vieilles Vignes 2004, 56,00 TTC
13 ans, déjà ! Que  le temps passe vite ! Sans parler des vignes qui ont 90 ans! Des raisins incroyables pour un jus hors-norme.

Champagne Philipponnat Clos des Goisses 2000, 130,80 TTC


QUELQUES INFOS, A LIRE, CELA POURRAIT VOUS ÊTRE UTILE : 

  • Ca y est, semaine critique avant Noël. Mais Lindaboie assure, as usual. Donc, si vous commandez ce week-end jusqu’à lundi/mardi/mercredi (dernier carat) et que vous habitez la France ou Monaco (mardi dernier carat plutôt pour Monaco), vous recevrez le vin avant samedi. Ailleurs en Europe,  il faudrait commander avant lundi matin, donc ce week-end. Tout partira en Chronopost fissa. Par contre pour Mallorca et Madère, ce sera ultra-juste maintenant, donc pas garanti. Pour la Suisse, c’est bof aussi. Ce sera vraisemblablement après Noël maintenant. Et pour la Suisse, c’est envoyé en HT mais il faut payer vos taxes sur place quand même. Ne faites pas l’étonné en recevant les vins ! Je sais, je sais, c’est pas si cool que ça la Suisse.
  • Et toujours, le carton de la semaine : 6 vins blancs hauts en saveur, hors sentiers battus. Cent douze au lieu de cent trente euros les 6. Domaine Rousset Crozes-Hermitage Blanc 2015, Domaine Pierre-Jean Villa – Primavera IGP Collines Rhodaniennes Blanc 2015, Domaine Jean-Baptiste Ponsot Rully En bas de Vauvry 2015, Domaine Rollin Pernand-Vergelesses Les Cloux 2015, Domaine des Deux Roches, Saint-Véran, Vieilles Vignes 2015, Domaine Leccia Patrimonio Blanc 2016
  • Et, jusqu’au 22 décembre, le superbe Clos Saint-Hune, “la Romanée-Conti de l’Alsace” qu’on dit. A un prix super, mais alors super sympa. Même, si je le conçois, vous n’êtes pas habitué à ce genre de somme pour un vin d’Alsace, alors qu’un 145 € pour un bordeaux ou un bourgogne ou un rhône vous semble monnaie courante. Si vous vous laissez tenter quand même,  sachez que cette somme sera ultra bien investie. Vin à mettre en cave et à attendre.

 Et sinon, tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Le Carton (ou la fleur) de la semaine.

6 vins blancs hauts en saveur, hors sentiers battus
Cent douze au lieu de cent trente euros les 6

6 Vins Blancs hauts en saveur hors sentiers battus pour Lindaboie.jpg


1 bouteille de chaque pour un  très joli tour de France en blanc. 

Domaine Rousset Crozes-Hermitage Blanc 2015
Ce Crozes-Hermitage est pour nous l’un des meilleurs représentants de l’appellation :  nez  élégant et frais, notes grillées d’amande et de pierre à feu, menthe, cerfeuil, basilic, fenouil, peau d’orange et marmelade. La bouche est dynamique, juteuse et nourrissante. A découvrir d’urgence.

Domaine Pierre-Jean Villa – Primavera IGP Collines Rhodaniennes Blanc 2015
Compagnon idéal d’un bel apéritif dînatoire, accompagnant tarama, tatziki, haddock ou saumon fumé, le Primavera se révèle gai, enjoué, lumineux, un peu à l’image de Pierre-Jean lui-même !

Domaine Jean-Baptiste Ponsot Rully En bas de Vauvry 2015
En Bas de Vauvry 2015 séduit par la franchise et la richesse de ses arômes, mais aussi par son côté pulpeux et très complet en bouche et nous rappelle à chaque instant qu’un chardonnay de la Côte chalonnaise constitue une très belle alternative aux vins de la Côte de Beaune, à des prix très abordables…

Domaine Rollin Pernand-Vergelesses Les Cloux 2015
De toute évidence, ce Pernand-Vergelesses parcellaire mériterait bien un classement en Premier Cru, tant son identité est forte, sa richesse impressionnante et sa précision exemplaire.

Domaine des Deux Roches, Saint-Véran, Vieilles Vignes 2015
Cette cuvée Vieilles Vignes offre une sélection de nos parcelles les plus âgées, 60 ans minimum. Elles sont plantées sur différents terroirs : Pommards, Châtaigniers et Plantés en zone tardive, Chailloux, Péguins et Pragnes en zone précoce Cette séléction nous permet de donner naissance à un vin puissant de grande concentration et de belle opulence.

Domaine Leccia Patrimonio Blanc 2016
La fraîcheur est au rendez-vous, portée par des notes mentholées et légèrement anisées. La bouche est juteuse, active, toujours dynamique, et finit sur une très belle définition du sol, sans jamais perdre le fruit. Remarquable !


Et jusqu’au 22 décembre, très belle offre sur la Romanée-Conti de l’Alsace ! Maison Trimbach Riesling Clos Sainte Hune 2011 Alsace
Domaine Trimbach Alsace Riesling Clos Sainte Hune 2011 pour Lindaboie.png

 Cent vingt-six au lieu de cent cinquante-deux euros

Publié le

Lindaboie…Du Saint-Emilion Grand Cru Classé

Château Fonroque Saint-Emilion Grand Cru Classé 2014. 32 € la bouteille

Château de Fonroque pour Lindaboie Caviste.jpg

Buvez-du lait ! Ou plutôt vendez du lait, et vous ferez du vin ! Telle est l’histoire des Moueix, petits exploitants agricoles de Haute Corrèze, dont le deuxième fils Jean Moueix monte à Paris dans les années 1920 où il ouvre avec son épouse Adèle, plusieurs commerces de produits laitiers. En 1931, ils descendent à Bordeaux où ils achètent le Château Fonroque. Jean-Pierre Moueix, le frère cadet de Jean-Antoine fonde en 1937 sa maison de négoce à Libourne pour vendre la production familiale (château Fonroque) et celles de quelques voisins. Dès les années 1950, il obtient ses premiers contrats outre-Atlantique ce qui le pousse à acquérir de plus en plus de châteaux dont le fameux Petrus, vin qu’il fait connaître aux Kennedy.

En 1979,  la gestion de Fonroque est confiée aux Etablissements Jean-Pierre Moueix (maison de négoce libournaise et familiale). Alain Moueix, petit cousin et figure de la biodynamie se voit confier la gestion de la propriété familiale en 2001 : “Chaque génération apporte son empreinte, celle-ci ne dérogera pas à la tradition”. Alain Moueix obtient le label bio en 2006, puis est certifié biodynamie en 2008.*  


Mais au juste, ça se sent comment la biodynamie dans le vin ?? On en parle, on en parle, mais sait-on seulement ? Voici quelques pistes de compréhension.

Alain Moueix  en 2017 sur le 2014 “ Voilà un millésime qui exprime merveilleusement tout ce que la biodynamie peut apporter à un vin. La structure est ciselée, dentelée, gothique. La puissance est là mais s’exprime sans démonstration. Le vin n’a rien à prouver. J’aime les vins qui…contiennent et donnent sans tapage leur pleine puissance. Le 2014 est tout en verticalité, longueur et tension, sans pour autant la moindre austérité. Les effets de la biodynamie se font aussi sentir dans la précision et la fraicheur du fruit tout à fait exceptionnelles. Fonroque montre là une facette particulièrement raffinée du potentiel de son terroir. ”

*Fonroque a été vendu en 2017 à une compagnie d’assurance…Alain Moueix va rester comme consultant, mais bon, on sait tous ce que c’est… Au début, ça va et après, finalement ça ne va plus. L’ancien capitaine n’est plus maître à bord.  On verra bien. N’insultons pas l’avenir, comme ils disent..mais dans le doute, profitons des derniers millésimes aboutis de Fonroque ! Surtout à ce prix-là…


Et jusqu’au 22 décembre, très belle offre sur la Romanée-Conti de l’Alsace ! Maison Trimbach Riesling Clos Sainte Hune 2011 Alsace
Domaine Trimbach Alsace Riesling Clos Sainte Hune 2011 pour Lindaboie.png

 Cent vingt-six au lieu de cent cinquante-deux euros

Publié le

Lindaboie… Sainte-Hune, la Romanée-Conti de l’Alsace…Héhé !

Maison Trimbach Riesling Clos Sainte Hune 2011 Alsace

Seulement 8000 bouteilles par an… Et  par bonheur, quelques-Hunes pour Lindaboie. Que dire de plus, sinon de vous conseiller d’en profiter, puis de l’oublier en cave. Surtout à ce prix-là ! Moins de thunes jusqu’au 22 décembre pour une Sainte et Hunique bouteille, si classieuse. Mais laissons plutôt la parole à Serge Dubs, meilleur sommelier du monde en 1989 : «S’il est un Riesling au monde que tout amateur de vin rêve de goûter et de savourer, c’est bien le Clos Sainte Hune. Vin sec de grande classe, racé, raffiné, élégant, aux fruits bien mûrs et une minéralité bien prononcée lui donnent son tempérament unique…C’est un vin qui fait rêver de par son harmonie et sa capacité exceptionnelle au vieillissement.».

Decanter   élit en 2006 Pierre Trimbach parmis les 10 meilleurs vinificateurs de vins blancs au Monde

Figaro Vin : “Le nez est d’une finesse incroyable, très pin, le vin possède une acidité fine, une grande longueur… une grande délicatesse. En bio maintenant”

Bettane & Desseauve 17,5/20 pour le vin,  5 étoiles (le maximum) pour le domaine

Très belle verticale du CLos Sainte-Hune rapportée ici par la Revue du Vin  de France

Lire plus (dont une très belle verticale du Clos Sainte Hune par la Revue du Vin de France ici)


Domaine Trimbach Alsace Riesling Clos Sainte Hune 2011 pour Lindaboie.png

Cent vingt-six euros au lieu de cent cinquante-deux euros
*Offre valable jusqu’au 22 décembre


Et sinon, tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… en Magnum et vous aide à anticiper l’approche du Réveillon…

Cher Vous, qui découvrez chaque année le 23 décembre que Noël est le 24. Cher Vous qui réalisez que vous n’avez pas, mais alors pas du tout, prévu de cadeaux, ni de vins pour le Réveillon. Sachez qu’il est encore temps de prendre le temps, de penser à vos proches et de leur offrir un beau magnum sélectionné par Lindaboiecomme par exemple ce magnum de Ruchottes-Chambertin 2003 ou ce magnum de Corton  2006  qui trônera fièrement sur votre table du Réveillon.

Sachez aussi qu’il est encore temps de ne pas participer à la grande hystérie des courses du 24 au matin,  de ne pas acheter de dépit un bien trop jeune 2016 chez le caviste d’en bas ou de ne pas avoir vos bouteilles bloquées dans un camion lui-même bloqué par un camion DHL garé au milieu de la rue provoquant une file interminable de voitures dont les conducteurs frisent la folie, klaxonnent rageusement en insultant chaque piéton qui traverse au vert sur le passage piéton, car lui, il avance…

Il est encore temps, oui, de ne pas trop stresser Lindaboie (mais ça ça va, c’est pas le pire, c’est son boulot) avec des demandes last-minute qu’elle honore certes, mais qui provoquent une hausse de tension toujours regrettable pour son coeur fragile. Enfin, pensez à vous, cher Vous. Pensez qu’il est temps de reprendre le contrôle de votre temps, de penser à vos proches, et…de penser aux vins de Lindaboie pour leur faire plaisir.

Cher Vous qui anticipez. Cher Vous qui dès Novembre avez pensé à vos proches, chers Vous qui avez déjà bien au frais de jolis  vins dans de jolis sacs proposés par Lindaboie, regardez quand mêmela belle liste de magnum et notez que ceux du Château de la Maltroye viennent d’arriver. Outre leur grande qualité en bouteille qui leur vaut d’être sur Lindaboie, les vins du Château de la Maltroye en jettent carrément sur l’étiquette, avec son appellation qui fait rêver “Chasssagne-Montrachet 1er cru” et avec la belle touche de pinceau de Niele Toroni, artiste ami du Château de la Maltroye.

Bon dimanche de l’Avent ! Et…TUTTI VINI FRUTTI ! AVANTI !


” LE MAGNUM EST LE CONTENANT DE L’HONNÊTE HOMME”
Adage du XVIIIème siècle

Les Pénitents Alphonse Mellot IGP Cotes de la Charité Rouge 2014 MAGNUM 43,00 TTC

Alphonse Mellot Grands Champs Sancerre 2009 MAGNUM 102,00 TTC

Château de la Maltroye Chassagne-Montrachet 1er cru 2014 MAGNUM 94,00 TTC

Château de la Maltroye Chassagne-Montrachet 1er cru 2015 MAGNUM 98,00 TTC

Maison Louis Jadot Clos du Roi Corton Grand Cru 2006 MAGNUM 128,00 TTC

Dominique Laurent Echezeaux Grand Cru Vieilles Vignes 2014 MAGNUM 280,00 TTC

Dominique Laurent Ruchottes Chambertin Grand Cru MAGNUM 2003 318,00 TTC

Clos des Lambrays Grand Cru 2013 MAGNUM 395,00 TTC

Clos des Lambrays Grand Cru 2015 MAGNUM 468,00 TTC


 Et jusque ce soir, le Carton de la Semaine :   

Meursault et Pommard pour Lindaboie Mikulski et Laurent.jpg

Dominique Laurent Pommard 1er Cru Rugiens VV 2011 et Domaine François Mikulski Meursault 2014Quatre-vingt dix-huit au lieu de cent sept euros

 

Sinon, tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Le Carton (ou la fleur) de la semaine. Meursault et Pommard 1er cru. Couplés sur Lindaboie et voisins dans la vie

Meursault et Pommard sont dans un carton. Meursault est versé dans votre verre. Que reste-t-il dans le carton en plus de ce que vous avez encore dans votre palais ? En plus des notes  iodées, fumées de pierre frottée, poivrées, florales, d’une finale sur le gingembre, la poire mûre et les fleurs blanches ? Il vous reste encore le Pommard Rugiens 1er cru ! Une autre promesse de plaisir. C’est ça Lindaboie…Du vin, et de la joie.

Dominique Laurent Pommard 1er Cru Rugiens VV 2011
Très belles vieilles vignes dans un très beau millésime. Tout très bien. Un Rugiens de plaisir !

Domaine François Mikulski Meursault 2014
Domaine noté 18/20 par la RVF dans son dossier sur les 50 plus grands domaines de Bourgogne.


Meursault et Pommard pour Lindaboie Mikulski et Laurent.jpg

Prime à l’amateur : 
Quatre-vingt dix-huit au lieu de cent sept euros


Sinon, tous les vins de Lindaboie ici

WARNING : Si vous souhaitez commander en plusieurs fois car vous ne pouvez résister aux vins alléchants de Lindaboie, optez pour “Retrait Martel” à chaque commande et Lindaboie vous expédie les vins quand le cumul de vos commandes atteint 300 euros .

Publié le

Lindaboie… le sublime pinot noir du Domaine Alphonse Mellot

Lundi dernier, dès 10 heures du matin Lindaboie trainait sa lourde carcasse dans les allées d’un salon qui rassemblait parmi les plus grands vins français produits en biodynamie. A chaque stand, l’apesanteur se faisait de plus en plus discrète, jusqu’au stand d’Alphonse Mellot où l’attraction terrestre disparut totalement, où Lindaboie ne fit plus qu’un avec ce merveilleux arôme de pinot noir, incomparable quand il part dans des senteurs de vieille rose, où Lindaboie fut émue et s’éleva…
Et cela uniquement avec la première cuvée  du domaine !  La Petite Moussière. Un vrai bijou. La transe continua avec La Demoiselle et Les Grands Champs…

Comment Lindaboie avait-elle pu oublier la déflagration ultra délicate des vins de ce domaine ? 5 étoiles  (le max) dans le Bettane & Desseauve depuis des années, 3 étoiles (le max) dans la Revue du Vin de France. Tout en biodynamie. Evidemment, les vins s’imposaient sur Lindaboie. Avec leur cuvée les Pénitents en Magnum aussi, leur domaine dans les coteaux du charitois. Merci les Mellot !


 La Famille Mellot.jpeg

Domaine Alphonse Mellot Sancerre Rouge La Petite Moussière 2015 21 €

Les Pénitents Alphonse Mellot Cotes de la Charité Rouge 2014 MAGNUM 43 €

Domaine Alphonse Mellot Sancerre Rouge La Demoiselle 2015 56 €

Alphonse Mellot Grands Champs Sancerre 2009 MAGNUM 102 €


Et jusqu’au 30 Novembre, la belle offre pour l’extraordinaire Pinot Noir d’Ambonnay, Champagne du domaine Egly-Ouriet.*
Cent huit euros au lieu de cent vingt-six euros 

Egly-Ouriet Ambonnay Rouge pour Lindaboie.png

*Livraison début décembre

Et sinon, tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Le Carton (ou la fleur) de la semaine

Quatre expressions du pinot noir à découvrir avec délectation et curiosité !

Champagne Drappier Urville Rouge Coteaux Champenois

Maison Trimbach Pinot Noir Réserve Cuve 7 Alsace 2015

Domaine Ponsot Rully 1er Rouge Cru Molesne Bourgogne 2015

Domaine Alphonse Mellot Sancerre Rouge La Demoiselle Loire 2015


Pinot noir d’Alsace, pinot noir de Bourgogne, pinot noir de Loire, pinot noir de Champagne. Nous aurions pû continuer la liste. Mais c’est déjà là un joli tour de France du pinot noir. Vraiment sympa à déguster ensemble, à l’aveugle pourquoi pas, histoire de s’éclairer. 

Carton Cholis Pinots Noirs pour Lindaboie.jpg

Prime à l’amateur : 
Cent vingt et un euros au lieu de cent trente quatre euros et soixante-dix cents

Urville  ? “Terre d’accueil du Pinot Noir, cépage qui « coule dans nos veines », Urville est le village où bat notre cœur depuis 1808. Plantée il y a 2000 ans par les Gallo-Romains, la vigne y descend des coteaux environnants sous le regard bienveillant de Saint-Bernard, fondateur de l’Abbaye de Clairvaux.” Champagne Drappier


Sinon, tous les vins de Lindaboie ici

PS : Si vous souhaitez commander en plusieurs fois car vous ne pouvez résister aux vins alléchants de Lindaboie, optez pour “Retrait Martel” à chaque commande et Lindaboie vous expédie les vins quand le cumul de vos commandes atteint 300 euros (cela va assez vite normalement).

Publié le

Lindaboie… du champagne tranquille rouge ? … L’un des plus grands Pinots Noirs de France, en fait. Belle offre jusqu’au 30 Novembre

Non, rassurez-vous, Lindaboie ne va pas vous proposer le Clos d’Ambonnay de la Maison Krug à 2100 € au lieu de 2500 €Lindaboie n’a pas encore pêté une diurite et a encore conservé le sens de la décence et celui d’un certain commerce, respectueux de son client. AmenLindaboie vous propose un pinot noir fin, le meilleur de la Champagne (largement meilleur que son voisin et vingt fois moins cher, ça c’est sûr) et aussi l’un des plus beaux pinots noirs de FranceCadeau. 


Egly-Ouriet Ambonnay Coteaux Champenois 2015*

Egly-Ouriet Ambonnay Rouge pour Lindaboie.png

Cent huit euros au lieu de cent vingt-six euros 
*Livraison début décembre

Production limitée de quelques très vieilles vignes de pinots fins… !
 Le Figaro : “A l’origine de ce Coteaux-Champenois, vin rouge tranquille produit en Champagne, il y a quelques très vieilles vignes de pinot fin, une très ancienne variété de pinot originaire de Bourgogne, réputé pour la délicatesse et la précision qu’il donne aux vins. Le terroir est celui du Grand Cru Ambonnay, où se situent la majorité des vignes de la maison Egly-Ouriet. Nous sommes là en présence d’une cuvée confidentielle, élaborée et vieillie une vingtaine de mois en fûts de chêne, neufs ou vieux d’un vin. Cette Cuvée est un vin rouge à classer parmi les plus grands rouge champenois, avec une robe rubis, un nez fumé et fruité, une bouche riche et envoûtante et des tanins parfaitement maîtrisés par l’élevage. A garder quelques années et à partager avec des amateurs de grands Bourgognes. Ils n’y trouveront rien à redire.”
Bettane & Desseauve : “Aujourd’hui, en effet, Ambonnay est en moyenne le grand cru le mieux cultivé de Champagne et un exemple à méditer pour les autres.” ” À la tête de 12 hectares dont 10 classés grand cru sur Verzy, Verzenay et Bouzy, Francis Egly est l’un des hommes les plus méticuleux du vignoble français et il ne laisse rien au hasard… Il donne le ton à toute la viticulture champenoise avec des crus d’une profondeur sidérale. On aime… le coteaux-champenois, sans doute le meilleur de la Champagne d’aujourd’hui.”
Revue du Vin de France : “Une formule résume la vision de Francis Égly : “Les vignes, c’est comme les chevaux : si tu veux bien les maîtriser, il faut les faire naître.” En bon cavalier-éleveur, ce producteur dispose d’un vignoble approchant les 40 ans d’âge, construit par sa famille autour de sélections massales remarquables, à l’origine de la saveur rare de ses raisins et donc de ses champagnes. Depuis trois générations, la famille a édifié un patrimoine de vignes en grand cru (9,7 ha) à Bouzy, Verzenay et surtout Ambonnay (7,7 ha), au cœur du terroir.”
La cuvée, son terroir, par Grains Nobles :  “Le vignoble d’Ambonnay est exposé plein sud. Il est vallonné, avec deux petites bosses. En plein milieu se trouve un petit cirque, planté en pinot très fin (comme les plus beaux Bourgogne) de 50 ans d’âge. La maturité est ici toujours très élevée (13° naturel). Le rendement est faible, en moyenne de 35 hl/ha.L’égrappage est partiel (20 à 40% de raisins entiers). L’idée est de faire un vin très naturel, avec des arômes d’infusion. La macération à froid est naturelle, car les températures sont plus basses qu’en Bourgogne. La fermentation met une semaine à démarrer, et dure pendant une bonne dizaine de jours. L’élevage est long, puisqu’il atteint deux ans. Francis Egly utilise 50% de fût neuf et 50% de fût d’un vin. Les rouges ne sont jamais bâtonnés. Seul un demi hectare permet de faire ce type de vin, et la production annuelle varie de 2 à 3000 bouteilles”
2015 : Cette cuvée confidentielle élaborée et vieillie une vingtaine de mois en fûts de chêne sera parfaite avec des mets aux saveurs iodées, crus ou cuits. Les petits Pinots Noirs de 2015 ont apporté beaucoup de concentration et de richesse. Complexité et pureté sont au rendez-vous. 2015: un grand millésime mais en toutes petites quantités… Une cuvée à classer parmi les plus grands rouges champenois !

Et jusqu’à ce soir, le carton de la semaine…

Château de Bellet  Cuvée Baron G.  Bellet Rouge 2015
Domaine Leccia, Patrimonio Blanc 2016

 

Le carton_lindaboie de la semaine.jpg

Et sinon, tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… du Granit et du Chiroubles. Encore et encore

Bonne nouvelle. Les  deux vins qui ont suscité beaucoup d’enthousiasme lors de leur arrivée sur Lindaboie sont de retour. Voici le Chiroubles 2015 de Dominique Laurent et la bulle Granit du Château de Lavernette. Deux vins qui nous apportent la preuve matérielle que le gamay sur granit envoie grave. 


Château de Lavernette Granit Brut Nature, Bourgogne
Bulle bio et biodynamique

Granit Lavernette.jpg

 Seize euros


Dominique Laurent Chiroubles 2015
Jus de la treillle

Dominique Laurent Chiroubles Lindaboie.jpg
Treize euros

 

Et sinon, tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Le Carton (ou la fleur) de la semaine

Château de Bellet  Cuvée Baron G.  Bellet Rouge 2015
Domaine Leccia, Patrimonio Blanc 2016

Leccia et Bellet pour Lindaboie.jpg

Prime à l’amateur : 
Soixante-quatre au lieu de soixante-douze euros


 50% Corse, 50% Provence
100% Sud
100% Bio
100% Bon
100% Original  

Château de Bellet  Cuvée Baron G.  Bellet Rouge 2015
Comme Haut-Brion à Bordeaux, le Bellet est l’un des rares vignobles urbains de France, puisqu’il est  planté dans l’agglomération de Nice, sur les collines de la ville.
Comme le vignoble de Condrieu, celui du Bellet a failli disparaître. Ghislain de Charnacé, le propriétaire du Château du Bellet fut l’un des plus ardents défenseurs de l’appellation dans les années 70 quand le vignoble était en quasi disparition. Il a su rallier les 11 producteurs de l’appellation à la “guerre des œillets” (à ne  pas confondre avec la révolution des Œillets de 1974 ), quand ceux si voulaient éradiquer les pieds de vignes, soutenus par l’avidité des uns et le gain rapide espéré par les autres.

Mais les 11 producteurs ont fait face, pied de vigne au sol et bouteille à la main. Mais qui est donc le Baron G ? Le baron Ghislain ?  Ghislain de Charnacé, est non seulement le descendant direct du Baron de Bellet (le Baron G ?) qui a donné son nom au vignoble mais celui qui a permis la renaissance de ce vin. Il l’a défendu avec une exigence de qualité sans faille,  en l’imposant sur les plus grandes tables et, grâce à son entre-gens, dans les plus grands  sommets internationaux. Sans son abnégation et sa force de persuasion, le vignoble de Bellet serait aujourd’hui au mieux du folklore au pire aurait disparu (cf plus haut la guerre des œillets, à ne toujours pas confondre avec la révolution des Œillets de 1974 ).Ghislain de Charnacé avait pour habitude de finir ses discours par cet adage familial. ” Que des actes, plus de parole”. Donc acte !  Je lève mon verre à cette magnifique région qui a vu naître ce grand cru.

Domaine Leccia, Patrimonio Blanc 2016

Ce millésime 2016 dévoile d’ores et déjà une remarquable qualité de fruit, entre pomme, pêche blanche et notes exotiques. La fraîcheur est au rendez-vous, portée par des notes mentholées et légèrement anisées. La bouche est juteuse, active, toujours dynamique, et finit sur une très belle définition du sol, sans jamais perdre le fruit. Remarquable !

Le vermentinu, à la maturité plutôt précoce, n’a pas souffert de la sécheresse et des fortes chaleurs de la fin d’été 2016. Au moment des vendanges, la plupart des vignerons de Patrimonio avaient plutôt le sourire, au vu de l’excellente maturité du raisin couplée à un bon niveau d’acidité.

Les vignes du domaine, âgées d’une trentaine d’années et provenant uniquement de sélections massales, occupent des pentes argilo-calcaires entrecoupées d’affleurements de schistes. Leur exposition régulière aux vents marins (Libecciu en tête) les protège en outre des trop fortes chaleurs, susceptibles de bloquer la maturité. Elles bénéficient d’un soin de tous les instants, entre labour et déchaussage, désherbage manuel, amendement naturel, taille courte, limitation des rendements par ébourgeonnage… jusqu’à une vendange manuelle, extrêmement minutieuse, et un pressurage doux en grappe entière. Tout ce qui pourrait altérer la qualité du jus et l’expression pure du terroir est ici banni depuis longtemps déjà.

Soucieuse de conserver typicité et fraîcheur, Annette Leccia fait le choix de vinifier sur levures indigènes exclusivement et d’élever le vin uniquement en cuve inox, sur ses lies, pendant 6 bons moins. Dans le même esprit, la fermentation malo-lactique n’est pas recherchée : la bonne maturité du fruit et le gras naturel du vermentinu doivent suffire à apporter au vin la rondeur nécessaire, sans qu’il ne s’éloigne d’un iota de son identité propre.


Et le retour du Chiroubles 2015 !
Cette fois-ci, vraiment les dernières. Snif.

Sinon, tous les vins de Lindaboie ici