Publié le

Lindaboie… Le Blanc du Dimanche : Le Clos du Château de la Maltroye Chassagne-Montrachet 1er Cru Blanc 2009


En préparant cette annonce pour que vous ne passiez pas à côté des 12 dernières bouteilles du Chassagne-Montrachet Blanc Premier Cru Clos du Château Monopole 2009 du Château de la Maltroye (à « seulement » 49 € la bouteille), je me suis égarée dans les sujets divers sur les vins de Bourgogne pour finir sur une perle signée par la direction de la communication et de la presse du Ministère des Affaires Etrangères. Celle-ci, donc, regrette le manque de lisibilité des étiquettes bourguignonnes, bien trop compliquées par rapport aux vins étrangers, ultras clairs eux, grâce à leur approche par cépage. En voilà une direction des affaires qui a tout compris !
Et pourquoi ne pas conseiller Aubert de Villaine de mettre seulement « vin issu de pinot noir » sur ses étiquettes ? Alors qu’il aura cherché toute sa vie, comme la majorité des vignerons bourguignons, à obtenir des vins issus d’un sol unique, en l’occurrence, la Romanée-Conti, les Echezeaux, les Grands Echezeaux, le Richebourg ? … Imaginez qu’un type du Ministère de la Culture aille voir John Galliano pour lui parler de ses pantalons incompréhensibles à mettre alors que « Merde John, regardez chez Celio, un pantalon est un pantalon, deux trous où on enfile les deux jambes et hop on ferme la braguette et voilà, c’est enfilé ! P… c’est quand même pas difficile, faites un effort !  On va pa s’en sortir sinon.». Mais passons !

Nous sommes en présence d’un vin blanc du Clos du Monopole de Chassagne-Montrachet classé en premier cru du Château de la Maltroye. Un vin de 2009. Un vin qui commence donc, après ce délai  syndical minimum de 5 ans pour un blanc de cette trempe, à raconter l’histoire de son lieu, ce clos de 2,8 ha, propriété en Monopole du Château de la Maltroye, avec ses terres argileuses sur la roche calcaire. Et donc, me direz vous ? Et donc, pour ultra simplifier, argile égale vin puissant, roche calcaire, vin fin et dynamique. Ajoutez la patte du vigneron, Jean-Pierre Cournut, qui aime les blancs denses et élancés, l’année 2009, ensoleillée…Vous avez dans votre verre un vin ample, solaire, structuré, aux arômes ultra ouverts de fruits exotiques, d’agrumes, une bouche envahissante et énergique. Plaisir garanti !!

De rien,
Votre dévouée, Lindaboie

PS : il reste très peu de sa Romanée, mais il en reste..Magnifique parcelle dans les hauteurs de Chassagne. Terroir haut en personnalité. Les vins qui en sont issus sont racés. Lindaboie vous propose encore son 2008. Très grand vin.


Tous les vins sur Lindaboie

Publié le

Lindaboie… du Bordeaux Supérieur 2015 ultra bon de chez Thienpont


Dans la famille Thienpont à Bordeaux, y’a du cumul de Grand Cru… Alexandre déjà,  avec  le Vieux Château Certan après avoir travaillé à la Gaffelière (qui au passage a fait un superbe 2017, pour ceux que les primeurs intéressent, et qui est conseillé depuis 2004 par Stéphane Derenoncourt et son équipe (Stéphane D. qui, avec sa femme Christine, est le propriétaire de l’ambitieux et pertinent Domaine de l’A en Côtes de Castillon, en vente dans les millésimes 2010 et 2012 sur Lindaboie, et son équipe donc, avec Simon Blanchard qui a aussi son domaine, en vente aussi sur Lindaboie). Ouf,  fin de la phrase. Mais trop  de qui, qui . Revenons donc aux Thienpont, où il y a beaucoup de kikis aussi… Car après Alexandre, il y a Jacques, le cousin belge, qui en 1979, acquiert Le Pin (excusez du peu). Il y a Nicolas aussi. Et Nicolaaaaaaahah ! Nicolas ne le savait pas. Il a attendu , attendu, … Pardon… Donc, Nicolas, transfuge de la métallurgie, du droit et de la philo  (il donc bien attendu avant de s’y mettre) hérite de la propriété familiale, Château Puygueraud… Bon. Sympa la famille, mais ça ne lui suffit pas. Donc Nicolas s’occupe aussi du magnifique Château Pavie-Macquin, 1er Grand Cru Classé de Saint-Emilion et dirige Larcis-Ducasse, et d’autres… ( Stéphane Derenoncourt est conseiller de tous ces Châteaux, à noter au passage). Et enfin, enfin, François, frère de Nicolas,  ambassadeur de tous ces petits joyaux, qui fait le tour du monde et vante le mérite de ses frères/cousins pendant des années jusqu’au jour ou, avec  un accent grave, lui aussi décide de mettre ses mains dans la cuve et crée Terra Burdigala avec qui ? Avec …  Stéphane Derenoncourt, qui a avec sa femme Christine, est le propriétaire de l’ambitieux et pertinent Domaine de l’A , dans les millésimes….. en vente ici ….Vous connaissez la suite, son équipe, Simon Blanchard,etc, etc…

Depuis peu, François fait route tout seul mais la baiselaine d’origine reste le même : “Alitération en B”  comprendre, faire de bons bordeaux abordables et bien à boire. Car c’est bon aussi Le Pin, mais à 3000 euros la bouteille… pour le barbeuque, on repassera…

Tout ça pour vous dire que chez les Thienpont, c’est du lourd, c’est de l’histoire bordelaise (burdigalienne ?) en veux tu en voilà. Le vin, ils maîtrisent.

Et donc,  si  nous revenons à nos moutons grillés, nos merguez, notre côte de bœuf et notre grosse chipo. On boit quoi alors avec ? Et bien tout simplement le Roc de Jean Lys 2015 mes amis. Il a trois ans aujourd’hui, il est bien dense et parfait pour vos grillades.

Précisément, cette cuvée trouve son origine sur une sélection de parcelles du Château Roques de Jeanlice situé à Rauzan,  au cœur du plateau calcaire de l’entre-deux-mers . Depuis Juin 2003 trois parcelles représentant 4 Hectares sur les 14 Hectares de la propriété bénéficient des conseils techniques de Terra Burdigala. L’expérience acquise ailleurs sur ce type de terroir, la mise en place d’une vinification et d’un élevage soigné ajouté à la motivation d’un jeune viticulteur a permis au vin dès le premier millésime d’être récompensé par une médaille d’Or. Depuis, le vin ne cesse de s’améliorer en qualité. 2015 : topissime !

Il n’y a plus qu’à commander. Il en reste mais ce sont quand même les dernières 2015, millésime ultra bon à Bordeaux. A ce prix là… franchement, ce serait dommage de se priver.


Tous les vins sur Lindaboie

Publié le

Lindaboie… Le Blanc du Dimanche : un riesling initiatique de la Moselle


Pour ceux qui pensaient que le patronyme déterminait le comportement de ce lui qui le portait, ici, avec Dr Loosen, c’est l’exception qui confirme la règle ou l’exemple qui infirme la croyance. Car Dr Loosen, c’est tout sauf la loose.

Dr Loosen est celui qui a redonné au riesling de la Moselle son style épuré, ultra fin. La liste des récompenses pour cet homme et ses vins serait trop longue à énumérer car il a dû tous les avoir tant la reconnaissance de ses pairs et du monde du vin en général a été grande pour avoir fait renaître l’une des (ou la ?) plus belles régions au monde pour le vin blanc. Il y a 8 ans déjà, Lindaboie proposait ses Wehlener Sonnenuhr et son Urziger Würzgarten. Ceux qui se sont aventurés à en acheter ne l’ont pas regretté. Aujourd’hui Lindaboie a choisi un vin initiatique, un vin pour familiariser avec ce beau style mosellan dans lequel Loosen excelle . Ernie Loosen l’appelle un vin “welcome to the Mosel” et c’est exactement cela, c’est un vin d’acceuil : un riesling qui titre à 8,5, une légère douceur à l’attaque, des arômes de poire, de figue fraîche et un élan formidable en bouche.  Le vin est de 2011, 7 ans  de bouteille, et pas un stigmate de l’âge, sinon celui de la nuance.

Ce vin est le pré-apéritif de rêve. Il vous prépare au repas à venir, vous met en condition avec délicatesse et fraîcheur. Prenez-en, ne serait-ce qu’une bouteille, pour goûter ce que font nos voisins. Et ceux qui connaissent déjà… au moins 6 bouteilles mais attention, elles ne risquent de durer que le temps d’un seul apéritif…12 donc, serait plus raisonnable.

Au sujet du vin, selon Ernie Loosen :This extremely popular introductory wine embodies the elegant and racy style of classic Mosel Riesling. It is refreshing and fruity, with a fine mineral edge that is typical of the region. The grapes used to make Dr. L come exclusively from traditional vineyards with steep slopes and slate soil. By working closely with a select group of growers on long-term contracts, brothers Ernst and Thomas Loosen are able to ensure excellent quality in every vintage. We call it our “Welcome to the Mosel!” wine.

Deux réponses de Ernie dans la Revue The Drink Business en 2013 :

What do you consider your greatest achievement? Having started in the wine business at a time when the entire German wine industry was dead, and believing in a grape variety that was even more dead, it’s enormously gratifying now, after 25 years, to see Riesling gain back the reputation it deserves, and to know that I played some part in that.

What is it that you most dislike? Lousy wines made carelessly, with no vision, thought or authenticity, and people with no sense of humour.

 


Tous les vins sur Lindaboie

Publié le

Lindaboie… Une nouveauté en Cosmoculture : un rouge du Rhône charnu et profond


Le domaine Viret est hors-norme. Il a créé son propre label, “la Cosmoculture”, fabriqué son chai à partir des pierres monumentales du pont du Gard. Philippe Viret cherche désormais l’ultra maturité, n’ajoute plus aucun entrant à ses vins. Il est donc sur le fil du rasoir en permanence, mais ça l’amuse. Il vinifie en amphore depuis 2005. Tout nature, etc, etc… Il est assez allumé en fait. Mais, comme peu dans cette mouvance, le résultat est là : caractère et densité dans ses vins.  Ici donc, un côtes-du-rhône-villages  bien là, profond qui ne pâliera pas à côté de votre côte de boeuf grillée, ni aux côtés de la tapenade syndicale. Vous trouverez aussi de ce domaine sur Lindaboie, son blanc Coudée d’Or,  et son orange Dolia, un ovni.


Tous les vins sur Lindaboie

Publié le

Lindaboie… Le Blanc du Dimanche, l’un des 100 meilleurs vins au monde selon le WineSpectator !


Le Wine Spectator ( revue américaine de référence sur le vin ) classe ce riesling 2007 de chez Trimbach parmi les 100 meilleurs vins du monde. Rien que ça….

Le Figaro Vin (4.5/5  Dégusté en 2013) : “Frédéric-Emile est élaboré sur une parcelle située sur le beau coteau derrière la maison qui est à cheval sur les grands crus Geisberg et Osterberg avec des vignes d’un âge moyen de 45 ans. Le nez commence à s’ouvrir, enfin, le vin est droit, très sec… très pur, long et frais, belle longueur. Un vin de grande garde.

Guide Bettane & Desseauve 2010 (Note pour le 2007 : 17,5/20): ” Trimbach est incontournable parmi les grandes maisons de producteurs-négociants qui ont favorisé le développement des vins d’Alsace en France et à l’étranger, grâce à une gamme homogène et très régulière d’un millésime à l’autre… Frédéric Emile et Clos Sainte-Hune (en vente sur Lindaboie), véritables étendards des grands rieslings alsaciens. ”

La cuvée Frédéric Emile a été bue lors du dîner de gala de la remise du Prix Nobel de la Paix au Président  Barack Obama en 2009. Le vin  (dans son millésime 2004) accompagnait un plat à base de viande de renne séchée et de canard fumé servis avec de la salade dʼasperges aux truffes… Comme quoi, les accords mets et vins…


Tous les vins sur Lindaboie

Publié le

Lindaboie… Le Pinot Noir de Carcassonne


Carte Antugnac Pinot Noir pour Lindaboie.jpg


Quelques autres beaux pinots noirs glanés sur Lindaboie

“Pur et précis” à 22,01 €
Claude Riffault Sancerre rouge La Noue 2015

“Une trame de bouche de grand standing” à 28,00 €
Le Pinot Noir 2015 d’Alain Brumont à Madiran

“La famille Mellot de Sancerre, dont on dit qu’elle élabore le plus grand pinot noir de France hors Bourgogne” à 43 euros le magnum
Les Pénitents d’Alphonse Mellot IGP Côtes de la Charité rouge 2014 en magnum

Publié le

Lindaboie… L’un des plus beaux pinots noirs de France

Production limitée de quelques très vieilles vignes de pinots fins!
Bettane & Desseauve : ” Francis Egly est l’un des hommes les plus méticuleux du vignoble français et il ne laisse rien au hasard… Il donne le ton à toute la viticulture champenoise avec des crus d’une profondeur sidérale…”
Le Figaro : “A garder quelques années et à partager avec des amateurs de grands Bourgognes.”
Lindaboie : ” Très grand vin. Vrai de vrai. “
Revue du Vin de France : “Une formule résume la vision de Francis Égly : “Les vignes, c’est comme les chevaux : si tu veux bien les maîtriser, il faut les faire naître.” En bon cavalier-éleveur, ce producteur dispose d’un vignoble approchant les 40 ans d’âge, construit par sa famille autour de sélections massales remarquables, à l’origine de la saveur rare de ses raisins…”
Lindaboie : ” Pour rappel, le Clos d’Ambonnay, en bas de coteau, de la Maison Krug est à 2500 €. Le Rouge d’Ambonnay  d’Egly-Ouriet, placé au-dessus du Clos, en très beau milieu de coteau,  à 132 €. Si un jour l’occasion vous est donnée de boire le Krug, glissez votre Egly-Ouriet à côté…  Et vous aurez la démonstration magistrale qu’être bien placé sur un coteau, ça compte… C’est pas la Romanée-Conti qui me contredira, ni le Coteaux d’Ambonnay d’Egly-Ouriet ! “

Egly-Ouriet Ambonnay Coteaux Champenois 2015

Egly-Ouriet Ambonnay Rouge pour Lindaboie.png

Cent trente deux euros 


Et sinon, tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Du Gevrey-Chambertin ultra fin

Dominique Laurent Gevrey-Chambertin 1er Cru Fontenys 2013

Dominique Laurent Gevrey-Chambertin Fontenys VV pour Lindaboie.jpg

46,50 € la bouteille


Le 2013 en Bourgogne… déjà délicieux à déguster aujourd’hui. A saisir. Plus que 8 bouteilles. 

Dominique Laurent appartient  à cette nouvelle génération de négociants bourguignons dits « haute-couture ». Voilà plusieurs années que Lindaboie vous le propose en cette fin d’année. Et certains d’entre vous ont pu déjà apprécier ce mélange rare de finesse et de plénitude qui signe ses vins.  Ce Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes, cultivé en bio, qui vient du très beau secteur des Ruchottes, dans les hauteurs de Gevrey. Un jus d’une extrême finesse.

 


Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Le Pinot Noir de Gascogne. Finesse et panache

Ca y est. Les premières bouteilles du Pinot Noir 2015 d’Alain Brumont sont vendues et certaines déjà goûtées. Les commentaires sont très bons, l’étonnement est au rendez-vous : ” C’est fou qu’on puisse faire ça dans le Sud-Ouest ! ” Quelques conseils  avisés pointent ” Moi, je l’ai carafé pour que les notes d’élevage s’estompent”. Bon réflexe, bravo. Ceux qui en ont pris pour le mettre en cave se réjouissent déjà. Il en reste encore car j’ai pris les devants, mais dans quelques bouteilles… Tchhop ! Coupé ! Fini. Je préfère prévenir, car malheureusement, je ne peux pas guérir… A part dire que je suis désolée,  que je te l’avais dit pourtant,  que non, vraiment, je n’ai plus rien, qu’on est passé à un autre millésime maintenant, oui, il est bon, mais bon, ce n’est pas le 2015… Bref, à part les désolations habituelles, je ne pourrai plus rien faire pour vous. Foilà . C’est dit. Bonne soirée et à très vite. Et n’oublions pas que tout abus de modération est mauvais pour un esprit sain !

Pinot Noir 2015  d’Alain Brumont
Grand Vin de France !

Pinot Noir d'Alain Brumont pour Lidnaboie.jpg

28 € la bouteille

Domaine noté 4 étoiles dans le Guide Bettane et Desseauve 2017 . Cuvée notée 16,5/20.
« Un rouge clair scintillant révélateur d’une infusion parfaitement maîtrisée signe l’entrée en matière du Pinot Noir 2015. Les arômes tendres de coulis de fruits rouges et de fruits au sirop sont rehaussés d’un léger souffle boisé luxueux. La trame de bouche de grand standing aligne les tanins et le fruit avec une saisissante réussite en terme de confort, de maturité, de soyeux et d’amplitude. C’est un grand vin aussi racé que chaleureux, à boire à l’envie. Réussir cette qualité de fruit là où personne n’avait jamais même osé tenter… Bravo l’artiste ! »

Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Les dernières bouteilles du génial sancerre rouge du Domaine Claude Riffault

Les dernières bouteilles du génial sancerre rouge La Noue 2015 du domaine Claude Riffault
22 € la bouteille

claude-riffault-la-noue-sancerre-rouge-2015 pour Lindaboie.jpg


 En direct du vignoble. Stéphane Riffault vous parle :

Stéphane Riffault Sancerre pour Lindaboie.png

 “La culture de la vigne est primordiale pour obtenir des vins fins, précis. En vignerons attentifs, notre rôle est de maintenir le meilleur équilibre possible entre le sol et la plante en fonction du climat. Notre vignoble de 13,5 hectares est composé de 10,5 ha en Sauvignon Blanc et de 3 ha en Pinot Noir s’articulant autour de 6 lieux-dits au nord de Sancerre. L’intégralité du domaine est conduit en agriculture biologique (en conversion depuis 2012 et certifié depuis le millésime 2016). Proche du domaine, sur Terres Blanches et Marnes Kimméridgiennes, La Noue est un parcellaire de 2,5 hectares de Pinot Noir constitué de sept vignes attenantes d’âges différents allant de 8 à 56 ans. La vinification et l’élevage nous permettent d’obtenir fraîcheur aromatique et complexité. Chaque lieu-dit possède ses propres caractéristiques géologiques. Les raisins issus sont vinifiés et élevés séparément. Chacun de nos vins est lié à son  origine. Les vignes sont particulièrement suivies. Chacune d’elle possède son rythme selon son âge, son exposition ou son cépage. Les sols sont labourés et griffés. Un couvert végétal, maitrisé entre rangs, permet de conserver la flore et d’activer la vie du sol. Les travaux de taille, d’ébourgeonnage et de palissage sont rigoureux. Ils permettent d’ajuster la production, d’aérer la végétation et les raisins afin d’obtenir une parfaite maturité et un état sanitaire irréprochable. Les vendanges manuelles suivies d’un tri assurent le respect et l’intégrité des raisins. Ainsi, les vinifications et les élevages se déroulent simplement mais précisément. “ Lire la suite en cliquant ici


Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… du Granit. Toujours plus.

Château de Lavernette Granit Brut Nature, Bourgogne
Bulle bio et biodynamique.

En passe de devenir un best-seller. Normal pour une ultra bonne bulle granitique de ce genre.
“Un vrai vin de partage et de convivialité, authentique et bienveillant” dirait-on aujourd’hui.

Granit Lavernette.jpg

Seize euros

Un vrai ovni et un vrai régal. Le Granit est un blanc de noirs produit à partir de gamay. Une rareté car le crémant de Bourgogne ne peut être élaboré qu’à partir du chardonnay ou pinot noir.  Mais une évidence pour la famille Boissieu, 12ème génération sur place  depuis Nicolas Bernard de Lavernette en 1536, et propriétaire du Château de Lavernette et de ses 13 hectares de vignes cultivées en bio et biodynamie.  La famille est en effet animée par le désir de faire des vins de haute qualité, les plus purs et naturels possible dans le plus grand respect de l’environnement. Le gamay, raison rouge à jus blanc, issu des très beaux coteaux granitiques leur a semblé idéal pour cette belle bulle.  Vin de fête, vin de célébration, vin unique, vin de plaisir et de découverte…. Granit surprend par sa couleur particulière, avec ce qu’on appelle un œil rosé très subtil. Le nez est frais, agréable et délicat. Des parfums de fruits rouges et blancs se mêlent les uns aux autres comme une bonne salade de fruits fraichement cueillis. Les bulles sont douces, sans agressivité et la texture en bouche est légèrement veloutée comme si on n’avait voulu ajouter de la chantilly à notre salade mais sans la saveur sucrée. Fondue savoyarde, sushis, poulet au sésame, des fromages à pâtes durs, il s’accommode de tout !

Et toujours…

Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Le Carton (ou la fleur) de la semaine…

Le Carton de la semaine qui se termine donc ce soir puisque nous sommes dimanche : les Pinot Noir 2010 (époustouflant) et 2015 d’Alain Brumont.
Deux vins de table détonnants.

Pinot Noir Brumont 2010 et 2015 pour Lindaboie.jpg

Cent soixante-quinze euros les 6 bouteilles


Domaine  4  étoiles (sur 5) dans le Guide Bettane et Desseauve 2017 . Cuvée  2015  notée 16,5/20.

« Un rouge clair scintillant révélateur d’une infusion parfaitement maîtrisée signe l’entrée en matière du Pinot Noir 2015. Les arômes tendres de coulis de fruits rouges et de fruits au sirop sont rehaussés d’un léger souffle boisé luxueux. La trame de bouche de grand standing aligne les tanins et le fruit avec une saisissante réussite en terme de confort, de maturité, de soyeux et d’amplitude. C’est un grand vin aussi racé que chaleureux, à boire à l’envie. Réussir cette qualité de fruit là où personne n’avait jamais même osé tenter… Bravo l’artiste ! »

Domaine  4 étoiles dans le Guide Bettane et Desseauve 2014 . Cuvée  2010  notée 16,5/20.
“Produite sur le terroir de Montus, cette cuvée confirme l’adaptabilité du pinot noir à Madiran, avec une expression supérieure en complexité et en terroir à tout ce que nous connaissons au sud de la Loire. Apogée: de 2016 (exact bu en décembre 2017!) à 2020. Il a encore gagné en finesse et précision d’expression en un an, somptueuse texture, grande intégration du bois (merci monsieur Stockinger), grande suite en bouche.”

La nouveauté
Domaine Simon Blanchard
Montagne Saint-Emilion 2015
17 euros la bouteille d’excellent vin.

Simon Blanchard et Son Montagne Saint-Emilion 2015 our Lindaboie.jpg

Publié le

Lindaboie… le Montagne Saint-Emilion de Simon Blanchard

Domaine Simon Blanchard
Montagne Saint-Emilion 2015
17 euros la bouteille d’excellent vin.
Une nouveauté et déjà une rareté

Simon Blanchard et Son Montagne Saint-Emilion 2015 our Lindaboie.jpg


Mars 2018 : Premier millésime de ce jeune qui n’en veut. Superbe. Du pur fruit bordelais comme on l’aime. Du cabernet franc, du  beau merlot. Les toutes dernières bouteilles de 2015. Déjà rare.

Janvier 2018 : Lindaboie qui n’a pas pour habitude de crier au miracle sur des bébés encore en gestation goûte le vin définitivement mis en bouteille. Et là, on peut commencer à parler…Et il y a de quoi sur cette « première cuvée »  de Montagne Saint-Emilion (85 % de Merlot et 15 % de Cabernet Franc) : c’est superbe, ouvert, beau fruit, de l’allant, de la délicatesse, du charme et du charnu. Du présent et de l’avenir.

Septembre 2016 : Et hop, dans la foulée, le guide Bettane & Desseauve le sort dans sa rubrique découverte…S’en suit la Revue du Vin de France, sur son site : “L’œnologue Simon Blanchard, associé avec Stéphane Derenoncourt, s’est lancé seul en appellation Montagne-Saint-Emilion. Son ambition : faire des vins typés, sans stéréotypes. La production confidentielle de quelque 6000 bouteilles met la barre très haut, avec des cuvées précises, juteuses, et à la capacité de garde superbe pour les parcellaires. On prédit un bel avenir à ce domaine.” Simon Blanchard met son domaine en conversion biologique.

Avril 2016: Les primeurs. Le landernau du vin est déjà bien excité car il paraît que 2015… est exceptionnel (je sais, je sais, on entend souvent ce mot  à Bordeaux, mais cette année-là, c’est vraiment vrai ).On jase, on compare le 2005 à 2000, à 1989, à 1982 , encore meilleur même car les conditions sont en tous points de vue idéales pour une maturité optimale, c’est à dire sans sur-maturité. Mais quand même, ça reste les primeurs. Alors on pinaille pour savoir qui de Margaux ou de Latour a le mieux réussi. Rien de nouveau sous le soleil, en fait. Les grands sont grands, les moins grands sont moins grands et ainsi de suite… Quand soudain, une nouveauté ! Simon Blanchard et ses Montagne Saint-Emilion 2015, et là, c’est l’effervescence. : La Revue Anthocyanes le sort en coup de coeur, et parle d’enchantement au sujet de la cuvée Au Champ de Fenêtre, Le Figaro sort ses deux cuvées Au Champ de Fenêtre  et Guitard avec 16 et 16,5 sur 20.

2015 : “Et pourquoi pas moi aussi ? C’est vrai quoi pas de raison que je n’élabore pas mon propre raisin” a du se dire Simon Blanchard. Il a repéré un super coin  dans l’appellation Montagne Saint-Emilion, un très joli petit vignoble de 1,36 hectares, réparti en trois parcelles. Comme Christine et Stéphane Derenoncourt avec le Domaine de l’A en 1999, Simon Blanchard devient donc propriétaire en mai 2015 .Il se met tout de suite au taf, car de mai à septembre, ça ne chôme pas dans les vignes…

2010 : Simon Blanchard, fort de cette expérience, devient associé de la société Derenoncourt Consultants. Le boulot continue, à haute densité. Encore et toujours la même quête dans le vin : de l’équilibre, de la fraîcheur, et la gueule de son sol.

2004 : Superbe année à Bordeaux! Pas de l’avis de tous (qu’ils se gourent les pauvres !), mais de celui de Lindaboie qui ne mange pas de pain.  Après avoir vinifié à droite à gauche mais surtout rive gauche,  Simon Blanchard rejoint  l’équipe de Stéphane Derenoncourt, célèbre consultant en vin qui a créé sa société de conseil en 1999 (ainsi que son vignoble en Côtes de Castillon le Domaine de l’A en vente ici sur  Lindaboie dans le  génial millésime 2010  et le très beau-à-attendre-qu’il-se-détende millésime 2012).Et là, aux côtés de Stéphane Derenoncourt et  de son équipe, Simon  doit satisfaire à une seule mission, non des moindres : élaborer un vin équilibré  qui ait/est le fruit de son lieu d’origine.  Un vrai défi. Et un vrai casse-tête. Une attention de tous les instants, de tous les climats et de tous les sols viticoles est hautement requise ! Du Quercy à l’Ukraine en passant par l’Autriche,  l’Espagne, sans oublier évidemment la terre aquitaine. Bref, ça bosse dur et bien et ça engrange de l’information au kilomètre à la seconde ! On peut dire que ce Simon Blanchard acquiert une véritable expérience…

2000 : Millésime grandiose. Déclarée année du siècle et du millénaire ( ça ne mange pas de pain),  Simon Blanchard devient œnologue.

1976 : Année caniculaire et naissance de Simon Blanchard, dans les deux-Sèvres. RAS


Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Le Carton (ou la fleur) de la semaine…

Au risque de me répéter, ne passez à côté de ce vin. Pour vous en convaincre, Lindaboie relâche quelques géniaux 2010 qui donnent une idée de ce que sera le 2015, déjà très bon (avis que je partage désormais avec quelques Lindaboiens  qui l’ont acheté et déjà bu)

Pinot Noir Brumont 2010 et 2015 pour Lindaboie.jpg

Cent soixante-quinze euros les 6 bouteilles


Imaginez un dîner de comptables où l’on se défie de reconnaître des comptes de résultat à l’aveugle…
– Alors, celui-là ? C’est celui de quelle boîte ? Edf ? Non… Renault ? Non….? Carrefour ? Ah, tu chauffes….
Et ainsi de suite toute la soirée.  Passionant non ? Et bine ce genre de test est le sport préféré des dégustateurs de vin, mais avec le vin bien sûr, pas le tableau excell, vous l’aurez compris. Plus le vin sera déroutant plus le testeur se réjouira. Nous sommes tous des pervers. Je vous le dis.

Ce soir-là donc, on me servit un vin à l’aveugle… avec comme seul commentaire…«  Si tu trouves celui-là, t’es vraiment forte ». Une remarque faite pour vous déstabiliser. Car évidemment, vous voulez être fort, épater la galerie… Et là, le stress monte, le cerveau s’emballe et le festival des âneries est ouvert.  Depuis le temps que je pratique ce sport, je ne respecte qu’une seule règle : surtout ne pas réfléchir.  L’instinct reste votre meilleur allié. Donc, allez hop, c’est sûr, c’est un pinot noir. Superbe même… Lire la  suite ici

Domaine  4  étoiles (sur 5) dans le Guide Bettane et Desseauve 2017 . Cuvée  2015  notée 16,5/20.

« Un rouge clair scintillant révélateur d’une infusion parfaitement maîtrisée signe l’entrée en matière du Pinot Noir 2015. Les arômes tendres de coulis de fruits rouges et de fruits au sirop sont rehaussés d’un léger souffle boisé luxueux. La trame de bouche de grand standing aligne les tanins et le fruit avec une saisissante réussite en terme de confort, de maturité, de soyeux et d’amplitude. C’est un grand vin aussi racé que chaleureux, à boire à l’envie. Réussir cette qualité de fruit là où personne n’avait jamais même osé tenter… Bravo l’artiste ! »

Domaine  4 étoiles dans le Guide Bettane et Desseauve 2014 . Cuvée  2010  notée 16,5/20.
“Produite sur le terroir de Montus, cette cuvée confirme l’adaptabilité du pinot noir à Madiran, avec une expression supérieure en complexité et en terroir à tout ce que nous connaissons au sud de la Loire. Apogée: de 2016 (exact bu en décembre 2017!) à 2020. Il a encore gagné en finesse et précision d’expression en un an, somptueuse texture, grande intégration du bois (merci monsieur Stockinger), grande suite en bouche.”

Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Les Gentillières du Languedoc de Laure Gasparotto

Glané récemment sur FB au sujet des Gentillières ” Sans doute l’un des vins du languedoc le plus proche de ma conception du rouge sudiste, et le plus éloigné du goût parker and Co!” Ce commentaire est signé Daniel Le Conte des Floris, ancien rédacteur en chef de la Revue du Vin de France et devenu vigneron en 2000, comme l’est devenue  la journaliste et auteur Laure Gasparotto en 2014 avec les Gentillières.

Lindaboie choisit peu de vins du Languedoc, leur préférant  souvent les vins septentrionaux. L’un des premiers sélectionnés, certains Lindaboiens s’en souviennent, était justement celui du Domaine Le Conte des Floris. Constatons  une certaine cohérence. Une ligne éditoria-gustativa sur Lindaboie ? Sans doute. En tous les cas, si vous aimez la délicatesse d’un vin qui a la délicatesse de se laisser boire sans soif et sans vous fatiguer, alors allez-y. Loin des canons parkérien, ce languedoc des Gentillières 2014 est fait pour vous.

Les Gentillières Les Vins de Laure Languedoc 2014

Un vin du Larzac

Treize euros et vingt cents

 Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Le Carton (ou la fleur) de la semaine…

Verticale, en toute simplicité.
En vous souhaitant un bon week-end

Clos des Lambrays 2013
Clos des Lambrays 2014
Clos des Lambrays 2015

Verticale de Clos des Lambrays Grand Cru 2013, 2014 et 2015 pour Lindaboie.jpg

Prime à l’amateur:
Cinq cent vingt euros au lieu de cinq cent soixante-treize euros


Guide 2018 des Meilleurs Vins de France : 3 étoiles (le maximum) pour le Domaine des Lambrays,19,5/20 pour le Grand Cru 2015  (ici dans la verticale) et un panégyrique dans les commentaires:

“Le Clos des Lambrays continue de produire des vins exceptionnels… Sans être revendiquée, la viticulture est ici foncièrement bio, avec une grand partie du vignoble travaillée au cheval… Le Grand Cru  (nos vins  présentés ici) est un vin classique et très régulier, qui vieillit à la perfection.”


En ce moment, la dernière nouveauté, le super Pinot Noir gascon 2015 d’Alain Brumont. Vraiment étonnant. A tester. 28 € la bouteille

 Pinot Noir d'Alain Brumont pour Lidnaboie.jpg

Publié le

Lindaboie… Le Pinot Noir de Gascogne. Finesse et panache

Pinot Noir 2015  d’Alain Brumont
Grand Vin de France !

Pinot Noir d'Alain Brumont pour Lidnaboie.jpg

28 € la bouteille

Imaginez un dîner de comptables où l’on se défie de reconnaître des comptes de résultat à l’aveugle…
– Alors, celui-là ? C’est celui de quelle boîte ? Edf ? Non… Renault ? Non….? Carrefour ? Ah, tu chauffes….
Et ainsi de suite toute la soirée.
Ce genre de test est le sport préféré des dégustateurs de vin, mais avec le vin, bien sûr. Et plus le vin est déroutant plus le testeur se réjouit.
Ce soir-là, on me servit un vin à l’aveugle… avec comme seul commentaire…«  Si tu trouves celui-là, t’es vraiment forte ». Une remarque faite pour vous déstabiliser. Car évidemment, vous voulez être fort, épater la galerie… Et là, le stress monte, le cerveau s’emballe et le festival des âneries est ouvert.  Depuis le temps que je pratique ce sport, je ne respecte qu’une seule règle : surtout ne pas réfléchir.  L’instinct reste votre meilleur allié. Donc, allez hop, c’est sûr, c’est un pinot noir. Superbe même….(Lire la suite ici) 

Le 2015 que vous propose Lindaboie  joue dans la catégorie grand style de la Côte de Nuit. Précision et rigueur. Grand parfums, grand intégration du bois, belle allonge en bouche. A mettre en carafe, et servir à l’aveugle, comme ça, l’air de rien. Ou en cave à servir en 2020.

Domaine noté 4 étoiles dans le Guide Bettane et Desseauve 2017 . Cuvée notée 16,5/20.
« Un rouge clair scintillant révélateur d’une infusion parfaitement maîtrisée signe l’entrée en matière du Pinot Noir 2015. Les arômes tendres de coulis de fruits rouges et de fruits au sirop sont rehaussés d’un léger souffle boisé luxueux. La trame de bouche de grand standing aligne les tanins et le fruit avec une saisissante réussite en terme de confort, de maturité, de soyeux et d’amplitude. C’est un grand vin aussi racé que chaleureux, à boire à l’envie. Réussir cette qualité de fruit là où personne n’avait jamais même osé tenter… Bravo l’artiste ! »

Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Le Carton (ou la fleur) de la semaine : deux pinots noirs en magnum

 Deux magnum de pinot noir créés par les cisterciens.
Comme quoi, y’a du bon dans la religion.

Carton Echezeaux et Côtes de la Charité.jpg

Deux cent quatre vingt onze au lieu de trois cent vingt trois €

Que dire de plus ? Si, peut-être. Dire qu’à ce prix là, l’un des magnum est donné. Une prime à l’amateur ? Certainement. 

Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Un nouveau domaine du Moulin-à-Vent. Domaine Anita. A goûter et à suivre.

Domaine Anita Très Vieilles Vignes Moulin-à-Vent 2016 à 12,90 € la bouteille

Anita Kuhnel avec Pepsi dans les vignes pour Lindaboie.jpg


“- C’est pas vrai !  Elle ne vas pas quitter le cocon familial  à peine majeure pour partir en Slovénie et participer aux Championnats du Monde de Cyclisme !!!
-Et si, et elle arrive 30ème sur plus de 100 participantes. Jolie performance.”

“- Mais, là, dis-moi que c’est pas vrai, elle ne va pas quitter le cocon marital et faire du vin toute seule ! Elle ne va jamais y arriver, monter sur un tracteur, travailler sous la pluie, sous le cagna. Elle va baisser les bras. Je te parie combien !
– Et non, les bras sont toujours levés. En 2014, elle vinifie tout quasiment toute seule et en 2015 totalement seule.”

“- P… C’est une blague ? Pince moi je rêve ? Elle n’a quand même pas eu les félicitations de la célèbre revue américaine Vinous pour son 2015 ??!!!  Pour son premier millésime ??? C’est pas possible. Elle a couché !
– Et  oui, elle a eu de très belles notes chez les américains, toujours à la pointe de la nouveauté . Et non, elle n’a même pas couché ! Lire ici

“- Arrête, ça m’énerve. Elle ne met pas plus de la moitié de sa production en bouteilles et trouve en plus des clients. Là, c’est vraiment pas possible. Tu ne peux pas être sur la route et au Moulin. C’est pas possible. Ou alors, là, elle les pompe.  C’est pas possible autrement. Regarde moi, je vends tout en vrac au négoce et j’ai à peine le temps de boire un coup à La Bascule.
– Et non, et Lindaboie peut en témoigner. Aucun attouchement déplacé pour sélectionner son Moulin-à-Vent  Très Vieilles Vignes Les Caves 2016 ! Juste un très joli toucher de bouche du vin, du volume, de la personnalité , et très jolis arômes. Arguments ultra convaincants.

En même temps, quand on fait le point, on comprend pourquoi c’est si bon… : terrains granitiques plein de manganèse, forte densité, taille courte (donc petites baies, peaux épaisses et pulpe riche), vendanges entières (beaux arômes à la longue), équipe soudée, belle parcelle Les Caves, très vieilles vignes de 80 ans… Bref, du pur jus ! A ne pas louper

Et photo sympa ici avec Bocuse, Duboeuf et Corentin son fils. Il y a vingt ans. Après le cyclisme et bien avant de se lancer dans la grande aventure du vin. 


Jusqu’au dimanche 4 février, Lindaboie vous propose un choli carton de 6 bouteilles pour 100 euros tous ronds !  2 Vermentinu de Corse et 4 Pinot Noir de Carcassonne

Le carton_lindaboie de la semaine.jpg 

Tous les vins de Lindaboie ici

Publié le

Lindaboie… Le Carton (ou la fleur) de la semaine : Tout Schuss vers le Sud

2 Vermentinu de Corse et
4 Pinot Noir de Carcassonne

Carton vers le Sud Tout Schuss.jpg

 Cent euros le carton au lieu de cent huit euros 

Jusqu’au dimanche 4 février, Lindaboie vous propose un choli carton de 6 bouteilles pour 100 euros tous ronds !  

2 bouteilles de Domaine Leccia Patrimonio Blanc 2016 (bio)
Revue du Vin de France : 16,5/20 “Le blanc 2016 offre de la rondeur et du gras, combinés à une empreinte minérale qui donne de la profondeur.”
Les vignes  de Vermentinu du domaine, âgées d’une trentaine d’années et provenant uniquement de sélections massales*, occupent des pentes argilo-calcaires entrecoupées d’affleurements* de schistes. Leur exposition régulière aux vents marins (Libecciu en tête) les protège en outre des trop fortes chaleurs, susceptibles de bloquer la maturité. Elles bénéficient d’un soin de tous les instants, entre labour et déchaussage*, désherbage* manuel, amendement* naturel, taille courte, limitation des rendements par ébourgeonnage*… jusqu’à une vendange manuelle, extrêmement minutieuse, et un pressurage* doux en grappe entière. Tout ce qui pourrait altérer la qualité du jus et l’expression pure du terroir est ici banni depuis longtemps déjà.

4 bouteilles Domaine d’Antugnac Pinot Noir Côté Pierre Lys Haute Vallée de l’Aude 2016
Parcelle située à Planal, sol argilo-calcaire de la Haute Vallée de l’Aude, à une altitude de 500 mètres. Cet îlot de 4,50 ha est consacré au Pinot Noir. Ce coteau, exposé plein sud face aux Pyrénées est bien ventilé, le sol est pauvre en matière organique mais riche en minéraux de différentes origines ; schistes, galets, pierres calcaires, fossiles lacustres. Les marnes conservent l’humidité en période sèche et les cailloux favorisent le drainage. La première qualité d’un pinot doit être sa persistance et son élégance aromatique. Pour ce faire, la maturité doit être lente, complète et la pellicule du raisin ne doit pas flétrir, être brûlée par le soleil ou abîmée par une maladie quelconque. À Planal, le microclimat pendant la maturation nous permet d’obtenir des raisins au potentiel exceptionnel.

*Explication des termes techniques prochainement dans Le Volatile.com

Tous les vins de Lindaboie ici