Domaine Matrot

Déjà 6 générations que la famille Matrot cultive la vigne entre Meursault et Puligny-Montrachet et contribue largement au rayonnement des grands blancs de la Côte de Beaune. Au fil des années, le Domaine s’est doté d’un patrimoine viticole exceptionnel, qui compte aujourd’hui plus de 20 hectares, donc l’essentiel se situe à Meursault, et, en particulier sur les premiers crus Charmes, Blagny et, bien sûr Perrières.

Thierry Matrot fait partie depuis longtemps de l’élite des vignerons murisaltiens, peut-être moins célèbre qu’un Jean-Marc Roulot ou un Jean-François Coche-Dury, mais tout aussi respecté. Cette admiration des plus grands connaisseurs, il la doit à l’extrême précision de ses vins et à leur fantastique capacité au vieillissement.

Loin des modes, qui vont et viennent, Thierry Matrot, qui passe progressivement la main à ses filles Elsa et Adèle, est resté fidèle depuis ses débuts de vinificateur au Domaine, en 1983, à un style tout en épure, privilégiant l’expression du terroir et du millésime ainsi que de belles capacités de garde.

Convaincu de la nécessité primordiale de respecter le sol pour en exprimer sa quintessence dans le vin, il bannit dès les années 1970 tout engrais chimique et se convertira naturellement à la culture biologique à la fin des années 1990. Au même moment, la mode venue des Etats-Unis est à l’élaboration de vins flatteurs dans leur jeune âge, à grand coup d’élevage en fûts neufs. Qu’importe, Thierry ne transige pas et refuse d’utiliser des fût neufs dans ses blancs, privilégiant des fermentations longues et douces et un élevage sur lies en fûts d’un à 5 ans.

Le résultat est exceptionnel de finesse et de sophistication, d’abord discrète, puis franchement impressionnante après quelques années de garde : là, le vin délivre son message avec une rare intensité, délicieusement sensuel et opulent du côté du Charmes, d’une minéralité profonde et fascinante vers Blagny, d’une distinction princière à Perrières…

Voici le seul résultat