Promo !

Le carton (ou la fleur) de la semaine

113,60 102,00 TTC

Vorsicht, grand vins !

Plus que 1 en stock

Points Fidélité : 102 A chacune de vos commandes, Lindaboie crédite votre compte d'un nombre de points correspondant au montant de vos achats. A tout moment, lors d’une prochaine commande, vous pourrez transformer ce crédit en Bon d’achat fidélité et bénéficier ainsi d’une réduction jusqu'à 5% à partir de 100 € d'achat sur votre commande. Vos bons d’achat fidélité ont une durée de validité de 6 mois.

L'avis de Linda

Un choli carton cette semaine, avec deux vins fleurons de la Côte de Beaune.

Dominique Laurent Clos des Chênes Volnay 1er cru 2007 Rouge, 1 bouteille
Domaine Matrot Charmes Meursault 1er cru 2015 Blanc, 1 bouteille

 

Domaine Matrot Charmes Meursault 1er cru 2015 Blanc, 1 bouteille
Déjà 6 générations que la famille Matrot cultive la vigne entre Meursault et Puligny-Montrachet et contribue largement au rayonnement des grands blancs de la Côte de Beaune. Au fil des années, le Domaine s’est doté d’un patrimoine viticole exceptionnel, qui compte aujourd’hui plus de 20 hectares, donc l’essentiel se situe à Meursault, et, en particulier sur les premiers crus Charmes, Blagny et, bien sûr Perrières. Il doit l’admiration des plus grands connaisseurs à l’extrême précision de ses vins et à leur fantastique capacité au vieillissement.

Loin des modes, qui vont et viennent, Thierry Matrot, qui passe progressivement la main à ses filles Elsa et Adèle, est resté fidèle depuis ses débuts de vinificateur au Domaine, en 1983, à un style tout en épure, privilégiant l’expression du terroir et du millésime ainsi que de belles capacités de garde. Convaincu de la nécessité primordiale de respecter le sol pour en exprimer sa quintessence dans le vin, il bannit dès les années 1970 tout engrais chimique et se convertira naturellement à la culture biologique à la fin des années 1990. Au même moment, la mode venue des Etats-Unis est à l’élaboration de vins flatteurs dans leur jeune âge, à grand coup d’élevage en fûts neufs. Qu’importe, Thierry ne transige pas et refuse d’utiliser des fût neufs dans ses blancs, privilégiant des fermentations longues et douces et un élevage sur lies en fûts d’un à 5 ans. Le résultat est exceptionnel de finesse et de sophistication, d’abord discrète, puis franchement impressionnante après quelques années de garde : là, le vin délivre son message avec une rare intensité, délicieusement sensuel et opulent du côté du Charmes, d’une minéralité profonde et fascinante vers Blagny, d’une distinction princière à Perrières…

Ce 2015 n’est pas sans rappeler le somptueux 2005 et fera certainement date dans l’histoire récente du domaine : de la chair, de l’énergie, de l’intensité minérale, sur toutes les cuvées, les vins montrent une intensité et un équilibre en tout point remarquables. S’ils sont déjà bien expressifs et marqués par leur terroir, nul doute que nous sommes là face à une grande année de garde.

Dominique Laurent Clos des Chênes Volnay 1er cru 2007 Rouge, 1 bouteille
Dominique Laurent ?
  Évidemment. Ceux qui fréquentent régulièrement Lindaboie le connaissent et l’on sûrement goûté. Récemment, vous avez  eu le bombesque-vin-de-la-treille-estival chiroubles 2015. Mais revenons déjà à Dominique Laurent. D’apprenti-Pâtissier de Vesoul à grand alchimiste du vin , un parcours hors-norme à suivre ici. Que faire quand après 20 ans de dur labeur en tant qu’apprenti-pâtissier, votre propre père pâtissier ne vous laisse pas faire un seul Paris-Brest ? Quitter la boutique familiale de Vesoul et s’installer à Nuits-Saint-Georges par exemple. Facile à dire…C’est pourtant ce que fit Dominique Laurent, en 1987, à 30 ans passés, femme et enfants embarqués dans la voiture pour aller au cœur de la Côte d’Or là où pousse ce que Dominique, après sa famille, aime le plus au monde : le pinot noir ! Imaginez un peu à cet homme qui quitte tout et se retrouve presque sans rien, ne connaissant personne dans une région où l’étranger n’est pas le bienvenu et devient  facilement l’ homme à abattre au moindre faux pas… Tout est compliqué,  et pourtant Dominique Laurent y fait son trou, déniche et achète des cuvées exceptionnelles que leurs propres vignerons ne comprennent pas. Ils les élève et en fait des bijoux. Pourtant personne ne vient le voir  et lui acheter son vin. Après 5 ans, au bord de la banqueroute, au moment où Dominique s’apprête à mettre  définitivement la clé sous la porte, perclus de dettes, une bonne fée, Michel Bettane,  journaliste de vin, se penche sur ses fûts et crie au miracle ! C’est le début de la renommée, les sous rentrent à nouveau, Dominique peut investir, crée une tonnellerie et devient en moins de 10 ans l’un des plus grands faiseurs de vin de Bourgogne…Aujourd’hui, sa gamme de vins est de haute volée, d’un raffinement rare à l’image de l’homme qui les fait.
Volnay ?
En 1887, l’abbé Bavard, curé de Volnay,  qui n’a pas fait que parler dans sa vie,  a publié en 1887 un petit ouvrage sur Volnay où il décrit la terre très légère de Volnay qui donne,  » de l’aveu de tous les connaisseurs, le plus léger, le plus délicat de tous les vins « . Voilà Volnay.
Clos des Chênes ? Certains disent l’élite de Volnay, avec Taillepieds. Pourquoi pas serais plutôt d’accord.  Bon, il y a Santenots aussi, mais c’est un volnay de Meursault. Une autre histoire

 

 

 


Informations complémentaires

Poids 1.2 kg