Domaine Leccia Patrimonio Blanc 2016

32,00 TTC

En stock

Points Fidélité : 32 A chacune de vos commandes, Lindaboie crédite votre compte d'un nombre de points correspondant au montant de vos achats. A tout moment, lors d’une prochaine commande, vous pourrez transformer ce crédit en Bon d’achat fidélité et bénéficier ainsi d’une réduction jusqu'à 5% à partir de 100 € d'achat sur votre commande. Vos bons d’achat fidélité ont une durée de validité de 6 mois.

L'avis de Linda

Ce millésime 2016 dévoile d’ores et déjà une remarquable qualité de fruit, entre pomme, pêche blanche et notes exotiques. La fraîcheur est au rendez-vous, portée par des notes mentholées et légèrement anisées. La bouche est juteuse, active, toujours dynamique, et finit sur une très belle définition du sol, sans jamais perdre le fruit. Remarquable !

Le vermentinu, à la maturité plutôt précoce, n’a pas souffert de la sécheresse et des fortes chaleurs de la fin d’été 2016. Au moment des vendanges, la plupart des vignerons de Patrimonio avaient plutôt le sourire, au vu de l’excellente maturité du raisin couplée à un bon niveau d’acidité.

Les vignes du domaine, âgées d’une trentaine d’années et provenant uniquement de sélections massales, occupent des pentes argilo-calcaires entrecoupées d’affleurements de schistes. Leur exposition régulière aux vents marins (Libecciu en tête) les protège en outre des trop fortes chaleurs, susceptibles de bloquer la maturité. Elles bénéficient d’un soin de tous les instants, entre labour et déchaussage, désherbage manuel, amendement naturel, taille courte, limitation des rendements par ébourgeonnage… jusqu’à une vendange manuelle, extrêmement minutieuse, et un pressurage doux en grappe entière. Tout ce qui pourrait altérer la qualité du jus et l’expression pure du terroir est ici banni depuis longtemps déjà.

Soucieuse de conserver typicité et fraîcheur, Annette Leccia fait le choix de vinifier sur levures indigènes exclusivement et d’élever le vin uniquement en cuve inox, sur ses lies, pendant 6 bons moins. Dans le même esprit, la fermentation malo-lactique n’est pas recherchée : la bonne maturité du fruit et le gras naturel du vermentinu doivent suffire à apporter au vin la rondeur nécessaire, sans qu’il ne s’éloigne d’un iota de son identité propre.

Un superbe Patrimonio, dense et sophistiqué, qui devrait renforcer encore sa minéralité et son caractère épicé dans les 2 ou 3 prochaines années et vous ravira alors aussi bien avec un plat de calamars farcis qu’un osso bucco (sans tomate bien sûr !). Ne passez pas à côté de ce rayon de soleil, au cœur de l’hiver…

En partenariat avec la www.routedesblancs.com