A. et P. de Villaine Bourgogne Côte Chalonnaise Les Clous Aimé 2014

22,00 TTC

Plus que 2 en stock

Points Fidélité : 22 A chacune de vos commandes, Lindaboie crédite votre compte d'un nombre de points correspondant au montant de vos achats. A tout moment, lors d’une prochaine commande, vous pourrez transformer ce crédit en Bon d’achat fidélité et bénéficier ainsi d’une réduction jusqu'à 5% à partir de 100 € d'achat sur votre commande. Vos bons d’achat fidélité ont une durée de validité de 6 mois.

L'avis de Linda

En 1971, Aubert de Villaine prend la succession de son père à la co-direction de la Romanée-Conti. Après son mariage avec Pamela, rencontrée aux Etats-Unis, il crée avec elle, dès 1973, le Domaine Aubert et Pamela de Villaine à Bouzeron, le premier village au nord de la Côte Châlonnaise avant ceux de Rully, Mercurey, Givry et Montagny. En 2001, le neveu d’Aubert de Villaine, Pierre de Benoist reprend les rênes du domaine, prolonge et affine le travail initié avant lui. Au Domaine A. et P. de Villaine, tout y est de haute précision, grâce à la viticulture en bio-dynamie. Sur Les Clous, on obtient d’années en années de beaux grains, qui profitent des expositions sud des vignes mais aussi du vent frais du Nord qui souffle sur ces mêmes coteaux et permet une maturité optimale et non maximale des raisins.

Voici ce que le Domaine précise sur son vin : « Les Clous sont un assemblage de plusieurs lieux-dits des coteaux du vallon de Bouzeron, orientés au Sud, où, en été, le raisin mûrit à l’abri du vent du Nord. Notre vigne est plantée à partir de sélections du cépage Chardonnay que nous avons choisies pour leurs rendements modérés… ». Les greffons de chardonnay proviennent en effet d’une sélection issue du hameau de Blagny, dont le vignoble est à cheval entre Puligny-Montrachet et Meursault. Malgré quelques craintes pour le niveau de maturité des raisins, au vu de la météo fraîche et pluvieuse de l’été 2014, le superbe ensoleillement de septembre a permis au raisin d’atteindre cette maturité optimale recherchée par Pierre de Benoist. L’expression du chardonnay est ici pure et pleine à la fois. Fleurs blanches et fruits croquants rendent le vin élégant et très expressif. La bouche est tout à la fois dense et vibrante, avec une belle longueur portée par une fine minéralité saline.

Les Clous deviennent les Clous Aimé à partir du millésime 2012, les Clous Aimés étant le nom d’origine du climat.